Décou­­vrez notre sélec­­tion de films à voir au cinéma, avec les enfants, au mois de novembre 2022.

Un héris­son dans la neige

Le monstre de la neige existe-t-il vrai­ment ? Est-il respon­sable de la neige ? Et, d’ailleurs, pourquoi est-elle blanche ? Pourquoi les arbres perdent-ils leurs feuilles avant l’hi­ver ? Et pourquoi, et pourquoi ? Les parents de tout-petits le savent bien : dès qu’ils maîtrisent le langage, les enfants n’ont de cesse de les inter­ro­ger sur leur envi­ron­ne­ment. Et pour cause, ce ques­tion­ne­ment intem­pes­tif et spon­tané est essen­tiel dans leur appren­tis­sage de la vie. Comme eux, un jeune héris­son arpente le sol enneigé en quête de réponses à ses nombreuses ques­tions. Entre le conte joli­ment illus­tré et l’ex­posé scien­ti­fique, ce programme de trois courts-métrages devrait ouvrir de grandes discus­sions fami­liales, sur le chemin du retour du cinéma, à propos du cycle des saisons, des muta­tions de la nature et de l’im­mense variété de la faune et la flore.

Un héris­son dans la neige. Dès 4 ans. Durée: 39 min. Sortie: 9 novembre


Mission régé­né­ra­tion

Enfin un bonne nouvelle : nous pouvons inver­ser le réchauf­fe­ment clima­tique ! C’est du moins ce que nous enseigne le docu­men­taire Mission régé­né­ra­tion. A l’heure où l’éco-anxiété fait des ravages – notam­ment chez les jeunes qui reprochent aux diri­geants de ne pas mesu­rer ce qui se joue -, le film de Josh et Rebecca Tickell est bien­venu, clamant haut et fort que les sols de notre planète possèdent en leur sein la solu­tion à nos malheurs immi­nents. En leur permet­tant de se régé­né­rer, il serait possible de redon­ner de la stabi­lité au climat et de restau­rer l’équi­libre des écosys­tèmes. Raconté dans sa version origi­nale par le comé­dien améri­cain Woody Harrel­son, le docu­men­taire attire notre atten­tion, avec péda­go­gie, sur notre manière de produire pour nous nour­rir et propose des pistes pour inver­ser le cours des choses. 

mission régénération

Mission régé­né­ra­tion. Dès 11 ans. Durée: 1h25. Sortie: 9 novembre


Noël avec les frères koalas

L’ap­proche des fêtes met en joie les koalas Frank et Buster. Pour leurs festi­vi­tés austra­liennes, ils ont invité tous leurs proches, même leur amie pingouine qui se dépla­cera pour l’oc­ca­sion de l’An­tar­c­tique ! Quand celle-ci se blesse une aile avant de partir, ils décident d’al­ler la cher­cher… Insé­pa­rables mais de profils très diffé­rents, les deux fran­gins mettent leur prag­ma­tisme pour l’un, leur géné­ro­sité pour l’autre, au service de cette “mission sauve­tage” de dernière minute. Réalisé en stop-motion, ce film de Noël délivre un chaleu­reux message de bien­veillance et d’ami­tié aux tout-petits. Ils décou­vri­ront les paysages atypiques du désert austra­lien et de la banquise, en compa­gnie de ces koalas et pingouine, mais aussi d’un wombat, d’un kangou­rou et d’une opos­sum. Après tout, il n’y a pas que les rennes qui fêtent Noël !

Noël avec les frères Koala

Noël avec les frères koalas. Dès 3 ans. Durée: 46 min. Sortie: 16 novembre


Opéra­tion Père Noël

William, petit garçon issu d’une famille privi­lé­giée, n’a jamais eu de mal à obte­nir ce qu’il dési­rait, à l’ex­cep­tion d’un peu de temps supplé­men­taire avec ses parents trop occu­pés. Déçu de ne pas pouvoir passer les fêtes avec sa mère, il exige un cadeau en compen­sa­tion : le Père Noël en personne ! Son père embauche alors un chas­seur de fauves pour tendre un piège au grand barbu. Alice, qui habite la petite maison voisine du château de William, s’inquiète: ce caprice ne va-t-il pas briser la magie de Noël ? Son intui­tion est la bonne : le Père Noël séques­tré, aucun cadeau n’ar­rive aux pieds des sapins. William va tenter de répa­rer son erreur, avec l’aide d’Alice. Précédé du char­mant Au pays de l’au­rore boréale de Caro­line Attia, Opéra­tion Père Noël de Marc Robi­net est le conte facé­tieux qui fera patien­ter jusqu’aux fêtes.

Opéra­tion Père Noël. Dès 3 ans. Durée: 43 mn. Sortie: 23 novembre