Pour conju­rer le sort des cieux tout gris de novembre, on met le cap sur le Parc natu­rel régio­nal du
Pilat – qui n’a rien à voir avec la célèbre dune! Situé le long de la vallée du Rhône, à moins d’une heure
de route de Lyon, c’est la desti­na­tion parfaite pour une paren­thèse rurale et autom­nale en famille.

Avec plus de 700 km2 de super­fi­cie, le Pilat regorge de trésors encore incon­nus pour beau­coup. Notam­ment une grande variété de paysages, des petits villages pitto­resques à visi­ter et plus de 650 km de sentiers bali­sés adap­tés aux petits comme aux grands.

Plusieurs niveaux de rando

Pour les amateurs de rando, il y a le fameux sentier des Crêts et ses hauteurs capti­vantes, qui offre une vue magni­fique à 360° sur la vallée du Rhône et l’en­semble des massifs qui l’en­tourent (Monts du Jura, chaîne des Alpes, sommets d’Ar­dèche, etc.) Ceux qui ne veulent pas trop grim­per pour­ront se rabattre sur l’agréable chemin de Volan, qui passe par les sous-bois et coteaux viti­coles avant de traver­ser le village médié­val de Malle­val. Si vous êtes accom­pa­gnés de bambins et que l’idée de trim­bal­ler la pous­sette dans du déni­velé ne vous vend pas du rêve, vous pouvez toujours visi­ter le barrage de Couzon. Une prome­nade tranquille au bord de l’eau qui permet de décou­vrir l’un des tout premiers barrages de France en admi­rant le paysage.

Balade à vélo © Parc du Pilat

A l’aven­ture en vélo et en forêt

Le Parc régio­nal natu­rel du Pilat, c’est aussi un véri­table terrain de jeux pour des acti­vi­tés de plein air. Sur les plateaux des monts du Pilat, la commune de Marlhes propose deux circuits vélo adap­tés aux familles, « La tranquillou de Mabeux » et « La p’tite boucle du Rosey », qui longent prai­ries et ruis­seaux. Pour faire décou­vrir la nature en s’amu­sant aux enfants, l’of­fice du tourisme du Pilat a créé quatre aven­tures-jeux répar­ties sur tout le parc. Tout en crapa­hu­tant au milieu de la forêt, ils pour­ront aider Klakelo le racon­teur d’his­toires à retrou­ver les étoiles de glace ou à déjouer les mystères du bouclier des secrets. Carte, énigmes, défis et orien­ta­tion : une acti­vité origi­nale à parta­ger en famille autour d’une quête peuplée de person­nages fantas­tiques.

Aven­ture-jeux en pleine forêt du Parc natu­rel du Pilat © Cash_Pistache

Nos amis les chiens

Les amis des bêtes se rendront, quant à eux, au départ de la station nordique du Bessat pour faire l’ex­pé­rience de la cani­rando : une bonne demi-jour­née de marche à travers les forêts des crêts, emme­nés par un petit groupe de chiens nordiques dirigé par leur musher. Cein­ture et harnais enfi­lés, il faudra un peu de temps pour s’adap­ter au rythme canin, mais c’est une manière origi­nale d’ex­plo­rer le Pilat sans four­nir fina­le­ment trop d’ef­forts! Pour ceux qui ne veulent vrai­ment pas marcher, les plus jeunes (3–6 ans) pour­ront monter à bord d’un sulky tracté par un chien et un parent et les
autres tester le cani-kart tiré par une douzaine de chiens. Sensa­tions fortes garan­ties, surtout en descente! En quête de tranquillité, on optera plutôt pour Vert-ânes (Véranne), petite auberge d’al­ti­tude avec vue pano­ra­mique sur la vallée du Rhône, qui loue des ânes bâtés pour des balades et randos commen­tées, et orga­nise des anima­tions avec ses chèvres et poules.

Balade d’au­tomne en forêt dans le Parc natu­rel du Pilat © Cash_Pistache

Pauses gour­mandes

Enfin, pour les plus gour­mands, on conseille une halte à Jonzieux, pour visi­ter le jardin bota­nique de la Grange aux mille saveurs et savou­rer un goûter fermier préparé avec les fruits et plantes de l’ex­ploi­ta­tion. Les becs sucrés trou­ve­ront égale­ment leur bonheur à Bourg-Argen­tal avec Les Bonbons de Julien, une confi­se­rie arti­sa­nale qui propose des visites pour décou­vrir les secrets de fabri­ca­tion de ses nougats, guimauves, berlin­gots et autres pâtes de fruits, élabo­rés à base d’in­gré­dients natu­rels. Le plus compliqué sera de ne pas repar­tir avec l’in­té­gra­lité de la boutique…


Office du tourisme Pilat, 2 rue Benaÿ, Pélus­sin (42). Tél. 04 74 87 52 00.

Rando : Sentier des Crêts du Pilat : 10 km. Durée : 3 h. Chemin de Volan à Malle­val : 4 km. Durée : 1 h 30. Acti­vi­tés plein air: Cani-kart (6–12 ans) : de 30 à 50 € selon le pres­ta­taire. Cani-rando (3–12 ans) : de 40 à 60 € / adulte et de 30 à 50 € /enfant selon le pres­ta­taire – Aven­ture-jeux : sac en vente dans les bureaux d’in­for­ma­tion touris­tique du Pilat ou sur pilat-tourisme.fr. Tarif : 13 €. Accès gratuit et en auto­no­mie sur les sites de Burdignes, Saint-Régis-du-Coin, Le Bessat et Saint-Julien-Molin-Molette – Auberge Vert-ânes : lieu-dit Saint-Sabin, Veranne. Ouvert du mercredi au dimanche midi. Loca­tion d’ânes bâtés : 25 € les 2 h; 45 € la jour­née. Panier repas : 13 € / personne. Infos : 04 77 39 98 46 et vertanes.fr. Acti­vi­tés gour­mandes: Les Bonbons de Julien, 48 boule­vard d’Al­man­det, Bourg-Argen­tal. Visite libre et gratuite. Démons­tra­tion les dimanches et pendant les vacances scolaires. Plus d’in­fos : 04 77 51 55 88 et bonbons-julien.frLa Grange aux mille saveurs, lieu-dit Bel Air, 65 impasse de la Nature, Jonzieux. Goûter de 2,50 € à 5,40 €. Menu : 8,50 €. Plus d’in­fos : 04 77 61 45 79 et lagran­geaux­mil­le­sa­veurs.fr

Article rédigé par Julien Duc – Photo d’ou­ver­ture © Parc du Pilat