L’his­toire du Pocke­mon Crew, aujourd’­hui mondia­le­ment connu dans l’uni­vers du hip-hop, est inti­me­ment liée à celle de l’Opéra de Lyon puisque c’est sur son parvis que ses membres fonda­teurs ont livré leurs premières battles.

Danse clas­sique, hip-hop et Bach remixé

Histoire d’en­tre­te­nir le lien et de le déve­lop­per, les danseurs de hip-hop et ceux du Ballet ont souhaité mêler leurs pratiques et leurs esthé­tiques dans un premier spec­tacle, Millé­sime, présenté aux Nuits de Four­vière en 2019. Cet automne, ils renou­vellent l’ex­pé­rience avec Contrap­punto. Trois membres du Pocke­mon Crew et deux danseurs du Ballet de l’Opéra hybrident leurs langages choré­gra­phiques, non pour les compa­rer, mais pour s’en nour­rir mutuel­le­ment, au son d’un remix des Suites pour violon­celle de Bach. Complices en duo, trio, quar­tet ou quin­tet, ils inventent sous nos yeux une forme de mouve­ment augmenté.

Le spec­tacle affiche complet, mais le théâtre de Vénis­sieux nous souffle dans l’oreillette que des places peuvent se libé­rer au dernier moment…


Contrap­punto. Dès 8 ans. Le vendredi 18 novembre à 20h.
Théâtre de Vénis­sieux, 8 boule­vard Laurent-Gérin. Tél. 04 72 90 86 68. theatre-venis­sieux.fr
Durée : 1h. Tarifs : de 5 à 19 €.

Article rédigé par Clarisse Bioud • Photo d’ou­­­­ver­­­­ture : Mille­sime © Blan­dine Soulage