Tout est calme dans le petit village de Brognon, sauf Daniel, qui est un peu siphonné. Pour se calmer, il accepte de tester un mysté­rieux médi­ca­ment venu des États-Unis. Au début, tout va mieux, puis le chien de son voisin Jean-Marie dispa­raît. Le cauche­mar de Daniel ne fait que commen­cer.

Une ambiance de série B pour mieux rigo­ler

Avec des objets du quoti­dien, quelques jouets minia­tures et de la pâte à mode­ler gluante, le comé­dien-marion­net­tiste Gild­wen Peronno plante le décor macabre et loufoque de son histoire de fou furieux qu’il raconte tambour battant et toutes mimiques dehors, en inter­pré­tant lui-même le pauvre Daniel.
Mis en musique avec des stan­dards de films d’hor­reur ou de thril­lers, I killed the mons­ter joue avec les codes de la série B auprès des enfants. La peur que cela pour­rait susci­ter chez eux est joyeu­se­ment contre­ba­lan­cée par le rythme effréné et l’humour burlesque de ce drôle de spec­tacle qui ne dure pas plus d’une demi-heure.


I killed the mons­ter. Dès 9 ans. Mercredi 23 novembre 2022 à 10h30 et 15h; samedi 26 novembre 2022 à 11h, 15h et 18h30. TNP, 8 place Lazare-Goujon, Villeur­banne. Tél. 04 78 03 30 00. tnp-villeur­banne.com
Durée : 30 min. Tarifs : de 6 à 12 €.

Article rédigé par Clarisse Bioud • Photo d’ou­­­ver­­­ture: © Patrick Argi­ra­kis