Pour les fêtes, le théâtre des Céles­tins ouvre grand ses portes aux enfants avec trois spec­tacles qui revi­sitent de célèbres contes dans un joyeux mélange de poésie, de musique, d’hu­mour et de fantai­sie.

Place tout d’abord à la comme­dia dell’arte paille­tée de Thomas Jolly qui adapte Arlequin poli par l’amour, de Mari­vaux. Une fée s’éprend de la beauté d’Ar­lequin alors qu’il dort, et le kidnappe. Mais décou­vrant à son réveil qu’il n’est pas aussi intel­li­gent que beau, elle se met en tête de l’éduquer. L’ar­ri­vée de Silvia,
la jolie bergère, va contre­car­rer ses plans… Naïveté senti­men­tale, magie onirique, guir­landes illu­mi­nées et éner­gie à tous les étages, des comé­diens à la musique : c’est le spec­tacle à ne pas louper avec vos (pré)ados (dès 11 ans) !

Le Carna­val des animaux version jazz

Les plus jeunes (dès 5 ans) swin­gue­ront, quant à eux, au rythme jazzy du Carna­val des animaux de Saint-Saëns revu et pulsé par les 17 musi­ciens de l’Amazing Keys­tone Big Band. Chaque animal du conte est person­ni­fié par un instru­ment et un style de jazz : une manière ludique et festive d’ap­prendre aux enfants ce qu’est cette musique et comment elle a évolué tout au long du XXe siècle.

Hansel et Gretel: un thril­ler pour enfants

Enfin, le conte d’Hansel et Gretel n’en finit plus d’ins­pi­rer les jeunes auteurs et metteurs en scène du moment : après Samuel Achache la saison dernière à La Renais­sance, c’est au tour d’Igor Mendjisky de s’em­pa­rer du conte des frères Grimm. Sa version à lui plante son décor à l’époque actuelle, dans un pays où les aliments ont perdu leur saveur si bien qu’on ne partage plus de repas en famille. Pour comprendre ce qui se passe, Hansel et Gretel décident un soir après l’école, de s’en­fon­cer dans la forêt qu’on dit hantée. On suit paral­lè­le­ment leur périple et l’enquête menée par un poli­cier auprès de leurs parents, de leurs copains, de leur instit’… Mélan­geant théâtre, vidéo, jeux d’ombres et de lumières, ce « thril­ler pour enfant » (dès 7 ans) est aussi drôle que capti­vant.

Gretel, Hansel et les autres, d’Igor Mendjisky © Raynaud Delage

Arlequin poli par l’amour. Théâtre. Dès 11 ans. Les mardi 13 et mercredi 14 décembre 2022 à 20h, les vendredi 16 et samedi 17 décembre 2022 à 18h30, le dimanche 18 décembre 2022 à 15h30, du mardi 20 au vendredi 23 décembre et du mardi 27 au vendredi 30 décembre à 18h30. Durée : 1h20. Tarifs : de 7 à 40€.

Le Carna­val jazz des animaux. Conte musi­cal. Dès 5 ans. Le lundi 19 décembre 2022 à 19h. Durée : 1h15. Tarifs : de 9 à 28€.

Gretel, Hansel et les autres. Théâtre et arts visuels. Dès 7 ans. Le mardi 20 décembre 2022 à 18h, les mercredi 21 et jeudi 22 décembre 2022 à 14h30 et 18h, le vendredi 23 décembre 2022 et du mardi 27 au samedi 31 décembre 2022 à 18h. Durée : 1h15. Tarifs : de 9 à 26€.

Théâtre des Céles­tins, 4 rue Charles Dullin, Lyon 2e. Tél. 04 72 77 40 00. thea­tre­des­ce­les­tins.com


Article rédigé par Clarisse Bioud et Luc Hernan­dez • Photo d’ou­­­­­ver­­­­­ture : Arlequin poli par l’amour, de Thomas Jolly ©DR