Décou­vrez les films à voir en famille tout au long de ce premier mois de l’an­née 2023.

CET ETE-LA, CHRONIQUE DE L’ENTREE DANS L’ADOLESCENCE

Huit ans après La Famille Bélier et ses plus de 7 millions d’en­trées, Eric Larti­gau revient à la comé­die
drama­tique fami­liale
avec cette chro­nique du passage de l’en­fance à l’ado­les­cence de deux amies : Dune
et Mathilde. Tiré d’une bande dessi­née japo­naise, le film propose une explo­ra­tion assez libre du maté­riau origi­nel, étof­fant la carac­té­ri­sa­tion des parents (Marina Foïs et Gael Garcia Bernal, qui traversent une épreuve secrète) et intro­dui­sant davan­tage de dialogues. Dédié à la sœur du réali­sa­teur, la costu­mière
du film dispa­rue pendant le tour­nage, le film revêt une dimen­sion éminem­ment person­nelle pour son auteur. Le public, lui, devrait appré­cier, malgré quelques coups de mou narra­tifs, ce récit univer­sel sur la fin de l’in­no­cence et les drames intimes que tentent de masquer les adultes sans réali­ser que leurs enfants
comprennent plus de choses qu’on ne le pense.

→ Dès 10 ans. Durée : 1h40 • Sortie : 4 janvier 2023.

LE SECRET DES PERLIMS, MISSION SECRETE POUR SAUVER LA FORET

Claé et Bruô, agents secrets du Secret des Perlims © DR

Au cœur de la forêt enchan­tée, Claé et Bruô, un renard et un ourson, sont deux agents secrets de clans oppo­sés : le premier appar­tient au Royaume de la Lune, le second à celui du Soleil. En dépit de leurs diver­gences, ils sont affec­tés à une mission secrète de la plus haute impor­tance : retrou­ver les Perlims,
êtres magiques, pour les aler­ter de la terrible menace qui les guette. En effet, les impi­toyables Géants prévoient d’en­glou­tir leur monde sous les eaux. Les deux agents vont devoir s’al­lier dans l’in­té­rêt de tous. Fable à portée philo­so­phique et poli­tique, Le Secret des Perlims est un film d’ani­ma­tion chatoyant, imaginé par le réali­sa­teur brési­lien Alê Abreu. Brillant de couleurs resplen­dis­santes, il porte un message univer­sel et écolo­gique, dres­sant un paral­lèle évident avec la situa­tion de l’Ama­zo­nie ces dernières années, sous l’ère Bolso­naro.

Dès 5 ans. Durée : 1h16 • Sortie : 18 janvier 2023.

LA GUERRE DES LULUS, UNE AMITIE PENDANT LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

Ca cavale dans La Guerre des Lulus de Yann Samuell ©
DR

Après La Guerre des boutons, voici La Guerre des Lulus pour Yann Samuell. Les Lulus, ce sont quatre enfants parta­geant tous la première syllabe de leur prénom : Lucien, Luigi, Ludwig et Lucas. Bien­tôt rejoints par Luce, ces gamins livrés à eux-mêmes pendant la Première Guerre mondiale vont devoir se serrer les coudes pour rejoindre la Suisse – où se trouve la mère de Ludwig. Au gré de cette périlleuse aven­ture, ils recom­posent une famille d’adop­tion, alter­nant moments de cama­ra­de­rie, querelles et émotions fortes. Parfois aidés par des adultes atypiques, ils traversent coura­geu­se­ment les épreuves de
la faim, du froid et de la sépa­ra­tion. Malgré certains ressorts drama­tiques télé­pho­nés, ce film grand public, drôle et poignant par endroits, semble avoir tous les ingré­dients pour remplir les salles et vali­der le projet de suite déjà plani­fié.

→ Dès 10 ans. Durée : 1h45 • Sortie : 18 janvier 2023.

INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS, RECIT SENSIBLE DE L’IMMIGRATION D’UNE FAMILLE ITALIENNE

Bijoux d’ar­ti­sa­nat : Inter­dit aux chiens et aux Italiens d’Alain Ughetto © DR

Récom­pensé du Prix du jury au festi­val d’An­necy, Inter­dit aux chiens et aux Italiens est la pépite arti­sa­nale de ce mois de janvier. Avec tendresse, malice et humour, Alain Ughetto rend hommage à Luigi, son vaillant grand-père qui a affronté deux guerres et vécu la misère et la montée du fascisme. En donnant vie à des marion­nettes, il rejoue la petite et la grande histoire pour racon­ter le destin d’une famille italienne parmi tant d’autres, de leur petit village natal à la Provence où elle a émigré. De la rencontre de son aïeul avec sa grand-mère – qu’il ques­tionne en fil rouge pour en faire la narra­trice – aux années plus paisibles bercées par le Tour de France, ce long-métrage mêlant anima­tion en stop-motion et prises de vue réelles suit leur chao­tique chemin de vie à portée univer­selle. Et rappelle que derrière chaque exilé se trouve un être humain déra­ciné et meur­tri.

→ Dès 9 ans. Durée : 1h10 • Sortie : 25 janvier 2023.


Article rédigé par Thomas Périllon – Photo d’ou­ver­ture: Cet été-là d’Eric Larti­gau © DR