Lancée en 2005 dans les massifs alpins, la Grande Odys­sée est la première et unique course française de chiens de traî­neaux. Longue de 13 jours, elle passe encore cette année en Haute-Maurienne avec une étape à Val-Cenis, les 14 et 15 janvier 2023. L’oc­ca­sion de s’of­frir un week-end à l’ac­cent nordique, à 2h30 de Lyon.

Après les fêtes, le retour à la vie normale de janvier peut sembler rude à toute la famille ! Pour se redon­ner du baume au cœur et remettre des étoiles dans les yeux des enfants, que diriez-vous d’as­sis­ter à une course de chiens de traî­neaux ? Direc­tion Val-Cenis, la plus grande station de Haute-Maurienne, située au pied du Col du Mont-Cenis, face au parc natio­nal de la Vanoise.

La Grande Odys­sée VVF © Vincent Picce­relle

Une course popu­laire, un vrai spec­tacle

C’est là que la Grande Odys­sée fera étape les 14 et 15 janvier 2023. Créée en 2005 par Henry Kam, ingé­nieur lyon­nais et colla­bo­ra­teur de Nico­las Vanier sur plusieurs expé­di­tions, cette course désor­mais prési­dée par sa fille Anna­bel garde la même voca­tion : « Au-delà de l’as­pect spor­tif, c’est de faire décou­vrir ou redé­cou­vrir les grands espaces de nos montagnes, les stations, les domai­nes… et, en plus aujourd’­hui, de voir la montagne autre­ment à travers des pratiques douces. » Popu­laire, cette compé­ti­tion est un vrai spec­tacle pour les familles qui assistent au départ et à l’ar­ri­vée des diffé­rents atte­lages, dans une ambiance festive. Au total, 600 chiens vont s’élan­cer dans la neige, répar­tis par équi­pages de 12 ou 9 selon la caté­go­rie de course (Open ou Limi­ted), conduits par une soixan­taine de mushers venus du monde entier. Parmi ceux-là, un bon quart sont des femmes. « Dans la caté­go­rie Limi­ted, elles ont remporté les trois dernières éditions et l’an dernier, on a même eu un podium 100 % fémi­nin !  » précise Anna­bel Kam.

Des acti­vi­tés ludiques et spor­tives pour tou.te.s

Une fois la course lancée, pour combler l’at­tente des enfants, un village éphé­mère VVF propo­sera tout un tas d’ani­ma­tions (jeux de société, réalité virtuelle sous casque, acti­vi­tés outdoor…). On pourra aussi s’adon­ner aux joies de la glisse. D’abord avec de la luge sur une piste dédiée : la Val-Cenis Turbo. Longue de 900 mètres, elle promet aux petits casse-cous (5–10 ans) une descente de 15 minutes toute en bosses et virages. Les grands (dès 10 ans) pour­ront, eux, tester le kart sur neige. Une autre façon de déva­ler la pente, en partant du sommet de la télé­ca­bine du Vieux Moulin après la ferme­ture des pistes.

Acti­vité Moun­tain’Kart propo­sée par Sensa­tions Vanoise © Sébas­tien Tachet

Ma cabane au Canada

Pour rester dans l’am­biance Grand Nord, on vous conseille de passer la nuit dans l’une des « fustes  » de Ma cabane en montagne : des chalets en rondins de bois brut, coif­fés d’une toiture végé­tale. Logeant de 2 à 4–5 personnes, ils sont équi­pés de lits déjà faits à votre arri­vée, d’un poêle et de toilettes sèches. Pour la douche et les repas, il faudra se rendre dans la fuste commune, non sans avoir fait une petite pause devant le feu de camp nocturne. C’est sûr, les enfants auront des étoiles plein les yeux.

Inté­rieur cosy de l’une des fustes de Ma cabane à la montagne © Gîtes de France

La Grande Odys­sée VVF, du samedi 7 au jeudi 19 janvier 2023, en Savoie, Haute-Savoie et Isère.
Étape à Val-Cenis les 14 et 15 janvier 2023. gran­deo­dys­see.com
Val-Cenis Turbo : gratuit, avec forfait de ski. Moun­tain’­kart : 35 € / personne (prévoir son forfait de ski). sensa­tions­va­noise.com
Ma cabane à la montagne, à Sollières-Sardières (3 épis Gîtes de France), à 3 min de Val-Cenis. Tarifs : 220€ la nuit pour 4 en ½ pension. cabane-montagne.com
Encore plus d’in­fos : savoie-mont-blanc.com


Article rédigé par Clarisse Bioud. Photo d’ou­­ver­­ture: