Il y a eu Billy Elliot, il y aura désor­mais Neneh. Une jeune ado de 12 ans, noire, passion­née de danse, déter­mi­née à entrer à l’école de danse de l’Opéra de Paris. Avec Neneh Supers­tar, Ramzi Ben Sliman signe un film lumi­neux et inspi­rant, et révèle une actrice au beau tempé­ra­ment : Oumy Bruni Garrel.

Neneh est une petite fille noire habi­tée par l’en­vie de danser. Du haut de ses 12 ans, elle rêve d’in­té­grer l’école de danse de l’Opéra de Paris. Malgré sa déter­mi­na­tion, les obstacles en travers de sa route sont nombreux : la réti­cence de sa mère, le regard de ses amies, la condes­cen­dance de certains ensei­gnants
et la rigi­dité des insti­tu­tions qui peinent encore à vivre avec leur temps, la rédui­sant souvent à sa condi­tion sociale ou à son « arché­type noir  ».

Oumy Bruni Garrel en saut de danseuse dans une cité dans le film Neneh Superstar
L’in­tré­pide Neneh inter­pré­tée par Oumy Bruni Garrel ©
DR

Une ode à la diver­sité

Sans mili­tan­tisme, mais avec une volonté féroce de racon­ter les discri­mi­na­tions persis­tantes, le mépris de classe et les stéréo­types subis par les personnes raci­sées, Neneh Supers­tar est une belle ode à la diffé­rence et à la diver­sité, emplie de tendresse, d’hu­mour et d’hu­ma­nité. Par sa person­na­lité, sa spon­ta­néité, l’en­fant force l’ad­mi­ra­tion, reven­diquant sans détours sa légi­ti­mité et ne rechi­gnant pas à l’ef­fort. Pour­tant, l’injus­tice règne dans ce milieu concur­ren­tiel et bien des éléments la renvoient systé­ma­tique­ment à ses origines.

Oumy Bruni Garrel: une jeune actrice qui crève l’écran

Dans le rôle prin­ci­pal, on découvre la jeune Oumy Bruni Garrel qui nous embarque par sa fraî­cheur, son tempé­ra­ment et son dévoue­ment complet. Sa présence irra­die l’écran et crée une immé­diate conni­vence avec ce person­nage atta­chant, jovial, et parfois un peu carac­té­riel. Il y a 20 ans, Stephen Daldry sortait
Billy Elliot, qui ne manquait pas de remettre en ques­tion les stéréo­types de genre. En 2023, Ramzi Ben Sliman enfonce le clou avec Neneh Supers­tar, qui devrait encou­ra­ger les filles de tous milieux à ne plus renon­cer à leurs rêves.

→ Dès 9 ans. Durée : 1h35 • Sortie : 25 janvier 2023.


Article rédigé par Thomas Périllon – Photo d’ou­ver­ture: Neneh Supers­tar © DR