Le Guide
des sorties et loisirs des familles
dans la métropole de Lyon
Pont-en-Royans © Justine Peilley
Accueil Se balader Un week-end à se la couler douce à Pont-en-Royans
Share

Un week-end à se la couler douce à Pont-en-Royans

Mis à jour le 06/11/2023

Envie de dépaysement en plein mois de novembre ? Mettons le cap sur le Vercors et son si joli village médiéval de Pont-en-Royans. Avec ses maisons suspendues à flanc de falaise, sa rivière, ses cascades naturelles et son musée de l’Eau, il offre une escapade hors du temps, ressourçante et enrichissante, les pieds dans l’eau.

Débarquer à Pont-en-Royans fait dire que, décidément, la France regorge de petites merveilles sur le plan touristique ! L’avantage de visiter ce village de carte postale au mois de novembre sera justement de le découvrir sans sa horde de touristes qui en arpente les moindres dédales chaque été. Situé à 1h40 de Lyon en voiture, aux portes du parc naturel du Vercors, Pont-en-Royans doit sa renommée à ses étonnantes maisons suspendues à flanc de falaises dont les façades colorées et de guingois surplombent la Bourne, la rivière qui le traverse.

Pont-en-Royans à flanc de montagne

C’est d’ailleurs sur les berges de celle-ci ou perché sur le pont Picard qu’on est le mieux placé pour admirer ces bicoques en détail et imaginer la vie menée à l’intérieur au fil des siècles. Inscrites aux Monuments historiques depuis 1944, elles ont été construites au XVIe siècle pour faciliter le transport et le commerce du bois du Vercors. Une architecture originale qui permettait de gagner de la place, dans ce site étroit cerné de falaises de calcaire.

Pour remonter dans le temps et affûter ses mollets, les plus courageux pourront emprunter les escaliers puis le chemin de terre aménagé qui mènent jusqu’à l’ancienne tour féodale des Trois Châteaux. De petite distance (2 km), la balade grimpe quand même pas mal : on la conseillera donc aux enfants bons marcheurs (dès 7 ans). Mais l’arrivée au belvédère, une petite heure plus tard, sera une récompense, en ce qu’il offre un panorama édifiant sur les montagnes du Vercors.

Lire aussi: Virée spor­tive et gour­mande dans le Parc du Pilat

Histoires d’eau

Au bas du village, on tend l’oreille : le bruit de l’eau est omniprésent. Celui de la Bourne comme celui de sa magnifique cascade verte, au pied de laquelle les enfants peuvent se tremper en été. De nombreuses tables de pique-nique permettent d’ailleurs de profiter tranquillement du décor en cassant la croûte avant ou après avoir visité le musée de l’Eau. Surplombant la rivière, il est logé dans le bâtiment d’un ancien couvent, devenu au fil du temps une soierie puis une usine d’appareillage électrique, avant qu’un ancien maire de Pont-en-Royans ne le sauve de la destruction il y a vingt ans.

enfant devant l'une des animations interactives du musée de l"eau
Plusieurs animations pédagogiques, ludiques et interactives permettent d’en apprendre davantage sur l’eau © CB

Célébrant l’eau comme source de vie dans le village et sur la Terre, le musée vaut vraiment le détour. Grâce à une scénographie pédagogique, ludique et interactive, les enfants apprendront un tas de choses passionnantes comme le fonctionnement d’une centrale hydraulique, le cycle naturel de l’eau, la composition de l’eau… Ils passeront même des lunettes 3D pour découvrir un documentaire sous-marin sur les dauphins et un film d’animation mettant en scène la tortue Sammy pour raconter sa relation tumultueuse avec les humains.

Enfin, le clou du musée réside dans son bar à eaux situé à l’entrée du musée. La visite se termine par la dégustation de quelques-unes de ces bouteilles provenant du monde entier et qui, telles des stars, sont exposées contre la baie vitrée. Là encore, tremper ses lèvres dans ces eaux françaises, mais aussi norvégienne, américaine, italienne, plates ou gazeuses, permettra d’étancher sinon sa soif au moins son besoin de connaissances !

bar à eaux du musée de l'eau, Pont en Royans
La visite du musée de l’Eau se termine par une dégustation au bar à eaux ! © CB

Où dormir à Pont-en-Royans ?

Le bon plan, en cette basse saison, est de passer la nuit à l’hôtel 3 étoiles du musée de l’Eau. D’autant qu’elle comprend la visite gratuite du musée pour toute la famille. Si l’on préfère dormir en pleine nature, on conseille la Ferme du Clos, entre Pont-en-Royans et la grotte de Choranche. Dans un écrin majestueux de verdure, au pied des montagnes, Angélique Doucet propose aux familles plusieurs types d’hébergement : la roulotte (3 personnes max.), la chambre d’hôtes (4 pers. max) ou le chalet (jusqu’à 12 personnes). Tout cela au sein de sa ferme pédagogique, ce qui fera le bonheur des enfants !


Plus d’infos sur Pont-en-Royans: tourisme.saintmarcellin-vercors-isere.fr. Musée de l’Eau, place du Breuil, Pont-en-Royans. Tél. 04 76 36 15 53. musee-eau.fr. Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 19h30. Samedi et dimanche de 10h à 19h30 (horaires de novembre à mars, fermé en janvier). Tarifs : de 4,50 à 7€; pack famille (2 adultes/2 enfants) 19€; gratuit pour les résidents de l’hôtel. Hôtel du musée de l’Eau, chambres double 82€ et 85€ (avec vue), triple 99€ et quadruple 116€. Tél. 04 76 36 17 90. Ferme du Clos, 210 chemin du clos, Chatelus. Tél. 06 01 35 20 49. lafermeduclos.fr. Roulotte : 77€ pour 3. Chalet : 120€ jusqu’à 6 pers., puis 10€/pers. suppl. Chambre d’hôtes : 110€ pour 4.

Pont-en-Royans © Justine Peilley
Pont-en-Royans © Justine Peilley

Vite ! Une idée de sortie en famille

Poterie, Judo, Arts du Cirque...

A découvrir également
Plus de publications à afficher
Consent choices