Vous faites sans doute partie des 44 millions d’au­to­mo­bi­listes qui empruntent chaque année le péri­phé­rique nord, cette voie rapide de 10 kilo­mètres qui traverse Lyon, dotée de 4 tunnels, 2 viaducs, 7 portes, 2 péages. À l’oc­ca­sion des Jour­nées du patri­moine, passez donc de l’autre côté de la barrière, pour décou­vrir cette four­mi­lière où une centaine de personnes travaillent dans l’ombre.

Vous pour­rez visi­ter le poste de comman­de­ment et de surveillance du réseau avec ses multiples écrans. On vous dévoi­lera aussi les scéna­rios en cas de panne et d’in­ci­dent. Vous pour­rez même faire une visite virtuelle de l’in­ter­tube et voir deux films sur la construc­tion de l’ou­vrage et les métiers du péri­phé­rique. Une petite navette vous conduira ensuite sur l’im­pres­sion­nant site tech­nique de venti­la­tion des tunnels. Pour les enfants plus petits ou ceux qui ne souhaitent pas faire la visite in situ, un atelier est proposé, animé par le Ludo­pole. Place aux Lego et aux camions pour abor­der le thème de la sécu­rité dans les tunnels. 

Aude Spil­mont