À l’évi­dence, la 7e édition de Kara­vel va faire du bruit. Consa­cré à la danse hip-hop sous toutes ses formes, depuis les compa­gnies pion­nières jusqu’aux artistes émer­gents, ce festi­val orga­nisé par Mourad Merzouki et l’équipe du centre choré­gra­phique Pôle Pik promet des soirées explo­sives. 16 compa­gnies, dont 10 accueillies pour la première fois, vont réchauf­fer l’at­mo­sphère. À commen­cer par la soirée de showschoré­gra­phiques qui réunira six compa­gnies : les promet­teurs L’L ; le duo de perfor­meurs marseillais Phorm aux figures impres­sion­nantes ; les gagnants du Hip-Hop Kontest 2013, Voltaïk ; les filles du Zamounda Crew à l’éner­gie animale ; les Russes tota­le­ment déjan­tés de Jack’s Garret qui enri­chissent leur gestuelle de brui­tages burlesques ; et les célèbres Wanted Posse qui fêtent les 20 ans de leur compa­gnie.

Présents pour la première fois à Kara­vel, les Pocke­mon Crew offri­ront en exclu­si­vité un extrait de leur prochain spec­tacle, Impres­sions, choré­gra­phié par Moncef Zebiri, et qui devrait être plus écrit que les précé­dents. 

Autre cadeau en pers­pec­tive, l’ex­trait du nouveau spec­tacle de Kampus (qui regroupe les meilleurs danseurs hip-hop de la région lyon­naise), choré­gra­phié par Mourad Merzouki et baptisé Réper­toire, qui sera porté sur scène en 2014 et réunira 30 danseurs !

Les adeptes de sons et gestuelle poin­tus (dès 14 ans) décou­vri­ront avec inté­rêt la créa­tion expé­ri­men­taleThe 7th elements de la compa­gnie Michel Onomo, basée sur l’in­te­rac­tion des éléments eau, air, feu, terre.

Les amateurs de slam confie­ront leurs oreilles au trio d’UnDeuxG­round composé de Cocteau Mot Lotov, Lee Harvey Asphalte et SanDenKR, jamais en mal d’ins­pi­ra­tion quand il s’agit de commen­ter l’ac­tua­lité pour nous faire réflé­chir.

En paral­lèle, le festi­val propo­sera un nouveau rendez-vous gratuit : Danse avec la Wii. Chaque jour, le public sera invité à se mesu­rer aux danseurs profes­sion­nels, à travers un jeu choré­gra­phique inter­ac­tif installé dans le hall du théâtre. Le score à battre sera consul­table sur Face­book.

Sans oublier le tradi­tion­nel bal hip-hop, qui fera la part belle cette année aux rythmes coun­try, au swing et aux claquettes. Pas de panique, les danseurs des écoles lyon­naises vous donne­ront les pas de base néces­saires pour profi­ter de la fête en famille. Et ce n’est qu’un aperçu du programme musclé qui vous attend.

Blan­dine Dauvi­laire.