Sept danseurs jouent avec les rythmes et les mouve­ments, les corps s’unissent et se désunissent pour inter­ro­ger les rela­tions entre les indi­vi­dus et la commu­nauté.