Dans ce premier volet d’une trilo­gie autour du voyage, la compa­gnie Skappa! met en scène les aven­tures d’un Gulli­ver moderne. Son bateau le conduit dans un univers à la fois fasci­nant et tour­men­tant. Pour lui, tout est trop petit, trop grand, ou trop incom­pré­hen­sible. Ce spec­tacle sans parole pose des ques­tions sur notre exis­tence et notre rapport au monde.

La compa­gnie se lance le défi de mêler le théâtre d’ombres et les arts numé­riques dans des créa­tions adres­sées au jeune public. La simpli­cité des jeux de lumière est souli­gnée par la présence de nouvelles tech­no­lo­gies qui accen­tuent la dispro­por­tion entre les éléments. Le comé­dien évolue et s’amuse avec les images et les vidéos proje­tées comme dans des petits films qui enchantent et intriguent.