Enlevé nouveau-né à ses parents par la fée Viviane, Lance­lot est élevé par elle dans l’igno­rance de sa lignée royale et de son nom. À quinze ans, Viviane le présente à la Cour du roi Arthur pour être armé cheva­lier.