Un quatuor vocal rend hommage au réper­toire des échoppes des barbiers améri­cains du début du 20e siècle, tout en s’amu­sant à le détour­ner.