Le festi­val de la Friche Lamar­tine est né du manque : celui de ne pouvoir accueillir du public sur le site, dans les locaux, au fond des ateliers. Qu’à cela ne tienne, ses occu­pants ont donc voté l’or­ga­ni­sa­tion d’un week-end festif, ouvert, parti­ci­pa­tif. Artistes, poètes, penseurs, tous se mettent en quatre pour vous accueillir sur le terrain de foot, les contre-allées et la rue Lamar­tine, bref, sur l’es­pace public joux­tant le bâti­ment.

Le temps d’un week-end donc, la magie Lamar­tine opère : le festi­val donne à voir et à vivre la dimen­sion convi­viale des proces­sus créa­tifs et les liens rela­tion­nels qui se font via l’ex­pé­rience artis­tique.

Pluri­dis­ci­pli­na­rité et convi­via­lité sont les maîtres mots. La dispo­ni­bi­lité de chacun est solli­ci­tée, les ressources du site sont exploi­tées au mieux et la bonne humeur est là, palpable, à parta­ger…