Tous aux Jour­nées euro­péennes du patri­moine ! Une invi­ta­tion qui pour­rait lais­ser de marbre les enfants. Cette édition 2015 dédiée à l’ar­chi­tec­ture réserve pour­tant de belles surprises en accès libre, sélec­tion­nées par Grains de Sel. Par Vincent Jadot.

Assié­ger le fort de Vaise
Place d’armes, gale­ries souter­raines, case­mates et meur­trières de tir de cet édifice mili­taire n’au­ront plus aucun secret pour les visi­teurs. Comme la guerre est finie depuis long­temps, la conquête du lieu pourra se conclure par une leçon de taille de pierre.
– Suivre les traces d’Ulysse et Zehr­fuss au musée gallo-romain
L’Odys­sée peut faire pleu­rer… de rire. Un défi relevé par la Compa­gnie Chariot de Thep­sis, avec sa version burlesque façon Kaame­lott (spec­tacle dès 8 ans).
S’amu­ser c’est bien, mais il y a du pain sur la planche, un parcours-décou­verte va permettre aux jeunes visi­teurs de se consti­tuer une véri­table trousse d’ar­chi­tecte, comme celle de Bernard Zehr­fuss qui dessina en 1975 ce musée déto­nant.
– Être archi-chic
Chic de l’Ar­chi, un collec­tif itiné­rant d’ar­chi­tectes et d’en­sei­gnants lyon­nais, déploie son équipe de choc sur Lyon et ses alen­tours pour propo­ser tout un tas d’ac­ti­vi­tés chouettes et ludiques aux plus jeunes : une chasse au trésor (en famille) dans le nouveau parc Blan­dan, une séance de pop-up dans un vrai cabi­net d’ar­chi­tecte (6–12 ans) et une anima­tion « maisons rigo­lotes » à la média­thèque de Solaize (3–7 ans et 8–12 ans).
– Sque­lette d’un nuage
Portes ouvertes au musée des Confluences, avec un « archi-tour » du musée qui permet­tra (dès 7 ans) de décou­vrir cette incroyable archi­tec­ture faite de verre et d’acier, avec notam­ment ses poutrelles façon­nées en forme de grand nuage.
– Gale­ries à ciel ouvert
Pour redé­cou­vrir le musée Tony Garnier, dédié à l’ar­chi­tec­ture urbaine, tous à vos pelles et brouettes pour jouer aux bâtis­seurs (3–12 ans) au square Picod. En famille, esca­pade avec road-book en main sur le parcours-décou­verte de la cité Tony Garnier inti­tulé « Des vertes et des pas murs ».
> Tout le programme sur :  
http://jour­nees­du­pa­tri­moine.cultu­re­com­mu­ni­ca­tion.gouv.fr