Qu’on aime lire, écrire, se faire racon­ter des histoires ou en racon­ter de terribles, tous les prétextes sont bons pour parti­ci­per aux Assises inter­na­tio­nales du roman. Outre la program­ma­tion dédiée aux adultes, les rendez-vous desti­nés aux plus jeunes s’étoffent cette année avec la présence de l’au­teur Guillaume Guéraud au ciné-goûter du Comœ­dia, pour la projec­tion du film Bonjour d’Ozu (dès 8 ans) ; le caba­ret lecture orga­nisé par les ados du cercle de lecture du Vif d’or accueillera Franck Andriat pour parler de son livre Je t’en­ver­rai des fleurs de Damas  (Mijade éditions) ; la tradi­tion­nelle lecture en famille du samedi mettra à l’hon­neur Poil de Carotte de Jules Renard ; enfin, grande nouveauté, les Arti­sans de la fiction anime­ront un atelier d’écri­ture réservé aux ados.

Répar­tis par tranche d’âge (11–14 ans et 15–18 ans), les jeunes auteurs décou­vri­ront les ingré­dients indis­pen­sables à la réus­site d’un bon roman, ils appren­dront à donner de l’épais­seur à leurs person­nages, à rendre leur intrigue palpi­tante tout en libé­rant leur imagi­na­tion. Ils pour­ront même pour­suivre l’aven­ture à la rentrée avec un atelier régu­lier à la Croix-Rousse. 

Blan­dine Dauvi­laire