Lumière, 120 ans et un jour


Aves deux ans de retard, l’ex­po­si­tion Lumière, le cinéma inventé arrive enfin à Lyon au Musée des Confluen­ces… Pour montrer que les frères Lumière n’ont pas inventé que le cinéma. Expli­ca­tions.

 

Elle aura été vue dans le monde entier : Paris, Bologne et même l’Amé­rique du Sud. Après une tour­née de deux ans, l’ex­po­si­tion Lumière, le cinéma inventé, revient enfin au bercail, là où le cinéma est né. Pour l’ac­cueillir, il fallait un hangar plus grand que celui de l’Ins­ti­tut Lumière, lieu mythique de la nais­sance du cinéma. Notam­ment pour montrer le clou du spec­tacle : un mur géant regrou­pant l’in­té­gra­lité des 1422 films Lumière, proje­tés simul­ta­né­ment. Vous en pren­drez plein les mirettes ! Et puisque les films Lumière peuvent être aussi consi­déré comme des films publi­ci­taires et que le 7ème art s’est voulu depuis le départ une indus­trie, c’est logique­ment au Musée des Confluences, paque­bot dédié aux rela­tions entre arts et tech­niques, que cette belle expo consa­crée (en retard) aux 120 ans de l’in­ven­tion du cinéma a trouvé refuge. Si vous connais­sez votre Musée Lumière sur le bout des doigts rue du Premier-film, vous n’ap­pren­drez certes pas grand-chose de plus sur l’ori­gine du cinéma et sa lanterne magique.

 

Globe-trot­ters et photo­graphes

 

Mais l’in­té­rêt de l’ex­po­si­tion est de débor­der du seul cadre de l’in­ven­tion du cinéma. En plus du théâtre optique ancêtre du dessin animé ou des premières expé­ri­men­ta­tions en 3D, les fameux Auto­chrome Lumière montrent le génie des couleurs et de la photo­gra­phie que pratiquaient aussi les frères Lyon­nais, un des grands projets de l’Ins­ti­tut Lumière étant juste­ment de leur consa­crer un véri­table centre de la photo­gra­phie. Avec en prime une dimen­sion de globe-trot­ter qui donne à parcou­rir le monde comme vous ne l’avez jamais vu au début du siècle dernier. Vous vous immis­ce­rez ensuite dans une recons­ti­tu­tion de la première salle de cinéma à Paris, les frères Lumière ayant inventé, rappe­lons-le, non pas seule­ment la tech­nique de projec­tion mais le partage clan­des­tin à plusieurs d’une même séance de cinéma telle qu’elle se pratique encore aujourd’­hui. Enfn vous pour­rez voir quelques films Lumière tour­nés dans les condi­tions d’époque par les cinéastes d’aujourd’­hui, et pas n’im­porte lesquels : Xavier Dolan, Pedro Almo­do­var ou Quen­tin Taran­tino. En espé­rant que depuis, ait même été ajouté le seul et unique film comme réali­sa­trice de Cathe­rine Deneuve, tourné l’au­tomne dernier lors du festi­val Lumière. Moteur !

 

 

Lumière, le cinéma inventé

Du 13 juin au 25 février 2018