« Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les souve­nirs et les regrets aussi », écri­vait Jacques Prévert dans son célèbre poème Les Feuilles mortes. Ici, s’il n’est pas ques­tion de regrets, il s’agit bien de se pencher sur la ques­tion des souve­nirs. Ceux de l’en­fance, que le comé­dien Jérôme Rouger, de la compa­gnie La Martin­gale, scande à la manière de Georges Perec. Il livre ses « Je me souviens », reve­nant sur les moments tendres et marquants qui rythment cette étape de vie, des fêtes de l’école jusqu’au premier baiser. Il inter­prète à lui seul plusieurs rôles et les images proje­tées sur scène nour­rissent le sens de ses paroles, leur appor­tant parfois même un nouvel éclai­rage. Un spec­tacle plein de finesse et d’hu­mour, qu’a­dultes et enfants peuvent s’ap­pro­prier plei­ne­ment.

Je me souviens, vendredi 16 novembre à 20h. Théâtre de Vénis­sieux, 8 boule­vard Laurent Gérin. Tél. 04 72 90 86 68. Tarifs : de 5 à 19€. Durée : 1h45. theatre-venis­sieux.fr

Pauline Lambert

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Théâtre de Vénissieux, 8 Boulevard Laurent Gérin
 Téléphone : 04 72 90 86 68