Les parents savent bien le plai­sir qu’ont les enfants à se faire racon­ter des histoires. Le récit s’in­carne dans les diffé­rentes into­na­tions du narra­teur, et c’est tout un monde qui se crée dans l’ima­gi­naire de l’en­fant. La force de la parole, son pouvoir d’évo­ca­tion, sa capa­cité à faire lien entre les géné­ra­tions, voilà le terreau du festi­val Lâcher d’oreilles au Pola­ris. Riche cette année d’une quaran­taine de spec­tacles, il s’étoffe aussi d’un jeu et d’ate­liers pour le plus grand plai­sir des enfants.

L’on retrouve des habi­tués du festi­val et du Pola­ris comme la conteuse Annie Gallay qui en est l’ar­tiste asso­ciée (voir son spec­tacle Pou ou conte, le samedi 23). Mais aussi Béatrice Maillet, dont les histoires musi­cales sont remplies de poésie, d’hu­mour et de tendresse, et qui diri­gera la chorale Zéro prin­cesse plusieurs fois dans le week-end. Ou encore la pétillante Auré­lie Loiseau et son Ô clair de la nuit dont la lune est l’hé­roïne (dimanche 24, dès 4 ans).

La liste de nos envies

Il est diffi­cile de citer tout le monde, mais tout de même, trois spec­tacles nous font de l’œil. À commen­cer par Désordre, de la compa­gnie du Bazar au termi­nus (le 23, dès 3 ans), qui situe son récit drôle et poétique dans une chambre d’en­fant chahu­tée, et dont la musique est inter­pré­tée par des jouets. Le Grand Monde du petit chat d’Odile Burley (le 24, dès 3 ans) raconte, lui, le voyage initia­tique d’un petit chat sur une terre pleine de surprises. Enfin, dans Miklos (le 23, dès 5 ans), la plas­ti­cienne Gaël Dod illustre un conte tzigane avec une scéno­gra­phie réali­sée à partir d’ombres chinoises, de dessins et même d’élé­ments en pop-up.

Entre deux spec­tacles, n’ou­bliez pas d’al­ler faire un tour du côté des ateliers propo­sés à la média­thèque, comme cette grande maison à peindre collec­ti­ve­ment, dedans et dehors. Et surtout, venez tous tester vos talents d’au­teur et votre imagi­na­tion en parti­ci­pant à la rédac­tion d’un livre virtuel, via le site de La Maison perchée qui sera en ligne le temps du festi­val.

Festi­val Lâcher d’oreilles, le samedi 23 novembre, de 14h à 22h et le dimanche 24 novembre, de 10h à 19h. Le Pola­ris, 5 avenue de Corbetta, Corbas. Tél. 04 72 51 45 55.
lepo­la­ris.org. Tarifs : racon­toir 2€ (deux histoires) ; spec­tacles 4€. Le spec­tacle du samedi soir est complet. La Maison perchée, chorale minute et ateliers gratuits.

Par Clarisse Bioud et Gaëlle Guitard

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Le Polaris, 5 Avenue de Corbetta
 Téléphone : 04 72 51 45 55