S’il est un lieu où on a hâte de retour­ner pour savou­rer le début de l’été, c’est la terrasse du Fort Super­po­si­tion, à la Croix-Rousse. En plus, pour fêter ses retrou­vailles avec les amateurs de street art, le collec­tif Super­po­si­tion programme une expo­si­tion par mois jusqu’à mi-octobre. En ce mois de juin, c’est l’ar­tiste Spirale qui ouvre le bal dans une explo­sion de formes, de traits et de couleurs qui s’en­tre­mêlent sous nos yeux tout juste décon­fi­nés.

Faus­se­ment naïf dans son graphisme, cet art urbain symbo­lise les liens entre les indi­vi­dus mais aussi l’ul­tra-connec­ti­vité et son impact sur la société d’aujourd’­hui, la trans­for­mant parfois en une masse. Dans le respect des gestes barrières, Spirale invite les visi­teurs, petits et grands, à custo­mi­ser avec lui l’une de ses œuvres créées sur la terrasse.

Jusqu’au 27 juin au Fort Super­po­si­tion, place Belle­vue, Lyon 1er. Ouvert du mercredi au vendredi de 18h à 22h, le samedi de 14h à 22h. Entrée : 3€ (gratuit pour les adhé­rents à l’as­so­cia­tion Super­po­si­tion).

Par Clarisse Bioud, Romain Desgrand et Gaëlle Guitard