Dans Bigfoot Junior (2017), les enfants avaient fait la connais­sance d’Adam, le fils de Bigfoot. Après avoir sauvé son père des griffes d’une dange­reuse orga­ni­sa­tion, le héros aux pouvoirs extra­or­di­naires voyage une nouvelle fois à la recherche de son géni­teur, parti affron­ter un exploi­tant pétro­lier en Alaska. Avec son message écolo­gique engagé et ses bons senti­ments à la pelle, le long-métrage d’ani­ma­tion produit par le studio nWave invite le jeune public à un récit plein d’hu­mour et sans temps mort.

Si on suit sans déplai­sir ces aven­tures en montagne,  c’est surtout la gale­rie de person­nages secon­daires, animaux comme humains, qui remporte l’adhé­sion et permet à l’œuvre de décol­ler. Sympa­thique mais oubliable.

→ Dès 7 ans, durée : 1 h 32 • Sortie : 5 août

Par Nico­las Schiavi