Le Guide
des sorties et loisirs des familles
dans la métropole de Lyon
Accueil À la maison Ciné-club Le Chant de la mer
Share

Le Chant de la mer

Mis à jour le 24/07/2023

Que vous soyez passé à côté d’un film culte lors de sa sortie en salle ou que vous ayez envie de parta­ger un bon moment de cinéma avec vos enfants, la rubrique Mon ciné-club vous propose de (re)décou­vrir des films incon­tour­nables, faciles à déni­cher et à vision­ner en famille. Ce mois-ci : Le Chant de la mer, de Tomm Moore, sorti en 2014.

En haut d’une petite île, dans leur maison-phare, vivent Ben et sa petite sœur Maïna. Élevés par leur père depuis la dispa­ri­tion soudaine de leur mère, ils gran­dissent paisi­ble­ment au bord de la mer. Inquiète pour leur bien-être et afin de rompre leur quoti­dien isolé, leur grand-mère décide d’en reprendre la garde et de les instal­ler à la ville, chez elle. Lors de ce périple qui les déra­cine de leur terre, leur exis­tence va progres­si­ve­ment bascu­ler. Privés de leurs repères, ils vont se rappro­cher, ouvrir leur cœur et décou­vrir un monde jusqu’a­lors inex­ploré, peuplé de créa­tures fantas­tiques. Parvien­dront-ils ensemble à décou­vrir le mystère entou­rant leurs origines ?

À la rencontre des selkies
Sept ans avant le sublime Le Peuple loup*, sorti en salle en octobre dernier, Tomm Moore avait déjà imaginé un conte enra­ciné dans l’ima­gi­naire celtique : Le Chant de la mer.

Un film d’ani­ma­tion sensible à ces légendes qui permettent de proté­ger ce qu’il y a de plus précieux dans le monde. Le génie irlan­dais façonne un récit poignant et huma­niste autour des selkies, ces créa­tures mytho­lo­giques mi-femmes mi-phoques qui, revê­tues de leur manteau en peau de phoque, se trans­forment au contact de l’eau. Pour servir l’as­pect nostal­gique de son récit, Moore opte pour la 2D, puise dans le cartoon et ses influences nippones, du côté de l’es­prit de Miya­zaki notam­ment, qu’il laisse infu­ser dans sa culture irlan­daise. Avec grâce et finesse, il parvient à nour­rir son film d’ani­ma­tion de thèmes univer­sels – les rela­tions frater­nelles et fami­liales, le deuil et le souve­nir, la préser­va­tion de la nature – jusqu’à un épilogue aussi beau qu’é­mou­vant…

Véri­table enchan­te­ment visuel et sonore (grâce à la musique de Bruno Coulais et aux chan­sons de Nolwenn Leroy), Le Chant de la mer aborde ces théma­tiques sous l’angle de l’aven­ture et du merveilleux. Il séduira ainsi les plus jeunes enfants tout en touchant profon­dé­ment les âmes plus matures grâce à sa portée puis­sam­ment évoca­trice et philo­so­phique, sa complexité insoupçon­née, et ses éblouis­sants tableaux plas­tiques, quelque part entre Paul Klee et Henri Rous­seau.

Durée : 1h33.

Le Peuple loup est sorti en salle le 20 octobre dernier. Centré autour de la jeune cita­dine Robyn et d’une habi­tante de la forêt, Mebh, le dernier long-métrage d’ani­ma­tion de Tomm Moore invite petits et grands à un voyage enchan­teur, d’une grande richesse (lire notre critique dans les pages cinéma de notre numéro d’oc­tobre 2021).

Vite ! Une idée de sortie en famille

Poterie, Judo, Arts du Cirque...

Continuer votre lecture
recette cookie pepites chocolat Sophie B

Les gros cookies bien récon­for­tants de Sophie B.

Des dorayaki aussi kawaii que dans un Miya­zaki

dorayaki de Patrice Cayuela
A découvrir également
Musiciens Baladi Fest, Heat, Lyon 2e
Se cultiver

Un week-end pour célé­brer la culture du Levant

façade du magasin Kave Home au Grand Hotel Dieu, Lyon
Bonnes adresses

Une nouvelle enseigne de déco­ra­tion s’ins­talle au Grand Hôtel-Dieu

Tapis Dinette Market, collectif Les Mains
Bonnes adresses

Le collec­tif Les Mains nous régale de créa­tions gour­mandes

Consent choices