Le Guide
des sorties et loisirs des familles
dans la métropole de Lyon
Sculpture de Joel Paubel
Accueil Se balader Escapades Balade artis­tique dans l’Ain
Share

Balade artis­tique dans l’Ain

Publié le 04/06/2022

Les 2 et 3 juillet, le village de Revon­nas, situé dans l’Ain, sur les premiers contre­forts du Jura, accueillera dans ses cours et jardins, des artistes et leurs œuvres créées à partir d’éléments végé­taux récol­tés sur place. En faisant litté­ra­le­ment pous­ser l’art dans la nature, le festi­val Campagne Première offre une expé­rience sensible et rare aux visi­teurs de tous âges.

Orga­ni­sée par la direc­trice artis­tique de la Fonda­tion Bullu­kian

Fanny Robin a plusieurs casquettes. À Lyon, elle est connue et recon­nue pour diri­ger la Fonda­tion Bullu­kian qui accueille tous les deux à trois mois de très inté­res­santes expo­si­tions d’art contem­po­rain, dont elle assure géné­ra­le­ment le commis­sa­riat. Son goût porte vers des univers sensibles, souvent poétiques, qui racontent où va le monde, en mettant à l’hon­neur une large palette de tech­niques plas­tiques. Mais par ailleurs instal­lée avec sa famille dans le village de Revon­nas, dans l’Ain, Fanny est aussi la fonda­trice et orga­ni­sa­trice de Campagne Première, un festi­val bien­nal, qui le temps d’un week-end, convie des artistes à venir créer in situ leurs œuvres et rencon­trer les quelque 900 habi­tants et les visi­teurs de passage.

Seule­ment la seconde édition

À cause du Covid, la mani­fes­ta­tion n’a pour l’ins­tant connu qu’une édition en 2018, mais avec succès puisque 1700 visi­teurs sont venus en deux jours : « Des artistes m’ont dit qu’ils avaient vu plus de monde qu’à la Fiac! » sourit Fanny, qui a su rapi­de­ment fédé­rer de nombreux béné­voles autour d’elle. C’est donc plus moti­vée que jamais qu’elle lance une deuxième édition, le premier week-end de juillet. 

Ce ne sont pas moins de neuf artistes qui vont inves­tir les cours et les jardins, les caves et les granges appar­te­nant aux habi­tants ou à la mairie de Revon­nas. Une douzaine de lieux, qui doivent comp­ter sur une solu­tion de repli en cas de météo capri­cieuse et permettre toutes formes d’ac­cro­chage. « Je ne choi­sis pas de travaux de pein­ture, car ils ne tiennent pas l’hu­mi­dité », prévient Fanny Robin. Réunis autour du thème Sentir le monde, les artistes ont en commun une connexion forte à la nature, au paysage, à l’envi­ron­ne­ment.

Les un·e·s le racontent de manière onirique, à la manière de Marie Denis, qui créera un élégant cabi­net graphique à partir de graines et de végé­taux récol­tés dans le village et dres­sera un immense banquet dans la maison de l’hô­tesse qui l’hé­berge pour le week-end. Les autres témoignent des consé­quences drama­tiques que peut avoir la main humaine sur le terri­toire, sans aucun discours mora­li­sa­teur, comme François Réau dont le travail s’ex­prime à grande échelle et inter­roge les trans­for­ma­tions de la nature, en jouant notam­ment sur l’ap­pa­ri­tion et la dispa­ri­tion de motifs au cœur des maté­riaux utili­sés.

Une œuvre réali­sée avec les élèves

Programmé à la prochaine Bien­nale d’art contem­po­rain de Lyon, Nico­las Daubanes passera aussi par là pour propo­ser une œuvre parti­ci­pa­tive, qu’il souhaite ancrer dans le village. Jéré­mie Fischer, connu pour ses livres jeunesse graphiques et colo­rés, a lui été accueilli en rési­dence à l’école primaire de Revon­nas au prin­temps pour y réali­ser avec tous les élèves une fresque en papiers décou­pés qui servira de décor pour leur spec­tacle de danse de fin d’an­née le samedi 2 juillet.

Une autre expé­rience de l’art

Outre ces œuvres à décou­vrir en déam­bu­lant dans le village, c’est la rencontre avec les artistes qui vaut le détour : « Ils seront tous présents tout le week-end. C’est une autre expé­rience de l’art que nous propo­sons », insiste Fanny, qui a aussi prévu pour les enfants un livret de visite et des ateliers de pratique artis­tique à base d’élé­ments végé­taux. Pour pous­ser l’ex­pé­rience Sentir le monde, cette fois sous forme muséale, on peut se rendre au Centre d’art H2M de Bourg-en-Bresse (à 23 km), qui accueille en réso­nance d’autres œuvres de ces artistes, choi­sies par Fanny Robin.

Idéa­le­ment placé à mi-chemin entre Revon­nas et Bourg-enBresse, les gîtes Les Maisons rouges accueille­ront les familles qui voudraient profi­ter de cette esca­pade dans l’Ain pour visi­ter par exemple le magni­fique Parc des oiseaux (à 30 km), toujours dépay­sant, ou le flam­boyant Monas­tère royal de Brou (à 10 km), dont l’ar­chi­tec­ture gothique ne devrait pas lais­ser de marbre petits et grands. Au nombre de trois, ils peuvent loger jusqu’à huit personnes, et séduisent par leurs façades en pierres appa­rentes et leur envi­ron­ne­ment paisible et sécu­ri­sant pour les jeunes enfants, qui profi­te­ront à loisir d’un tobog­gan et d’une cabane dans le parc qui s’étend derrière la propriété. Un havre de paix.

Infos pratiques

Festi­val Campagne Première, les samedi 2 et dimanche 3 juillet, à Revon­nas (01). Expo­si­tion Sentir le monde, jusqu’au dimanche 31 juillet à l’es­pace d’art contem­po­rain H2M, 5 rue Teynière, Bourg-en-Bresse (01).
Tél. 04 74 42 46 00. culture.bour­gen­bresse.fr
Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 18h. Gîtes Les Maisons rouges, 201 rue Paul-Morgon, Jasse­ron (01). Tarif week-end à partir de 130 €. Tél. 06 09 02 95 77. gite­les­mai­sons­rouges.fr

Article rédigé par Clarisse Bioud • Photo d’ou­ver­ture : Sculp­ture de Joel Paubel @ Campagne Première 2018.

Sculpture de Joel Paubel
© Campagne Première 2018

Vite ! Une idée de sortie en famille

Poterie, Judo, Arts du Cirque...

Continuer votre lecture
grenouille immergée dans une mare, Des espèces parmi Lyon

Une balade pour décou­vrir comment les animaux vivent en hiver

Les acti­vi­tés neige de la station fami­liale du Mont Dore

Activités neige station familiale Mont Dore
A découvrir également
Tournage sortie d'usine, Institut Lumière Lyon
Bonnes adresses

On se fait son film à l’Ins­ti­tut Lumière

parapluie animaux Djeco pou enfants
Bonnes adresses

Notre sélec­tion shop­ping sur le thème de la pluie

Musiciens Baladi Fest, Heat, Lyon 2e
Se cultiver

Un week-end pour célé­brer la culture du Levant

Consent choices