Le Guide
des sorties et loisirs des familles
dans la métropole de Lyon
Camping nature à Lyon -Huttopia-CityKamp_Lyon-© Manu Reyboz
Accueil Se balader Un nouveau camping nature aux portes de Lyon
Share

Un nouveau camping nature aux portes de Lyon

Mis à jour le 06/11/2023


Au sortir de l’au­to­route, alors que la circu­la­tion est encore dense, nul ne s’ima­gine tomber sur un camping nature. Pour­tant, après l’Ave­nue de la Porte de Lyon se trouve l’Al­lée du camping inter­na­tio­nal. Au bout, les grands arbres prennent le pas sur le goudron: ici se cache bel et bien un camping arboré de six hectares et quatre étoiles. Fami­lial, tout confort et à quinze minutes de la ville. De quoi “venir camper en bus depuis Lyon, et non seule­ment camper mais aussi être dépaysé. En somme, passer des vacances« , présente Philippe Bossane, fonda­teur des campings Hutto­pia.

Spécia­li­sée dans l’éco­tou­risme, l’en­tre­prise lyon­naise (d’en­ver­gure inter­na­tio­nale) a racheté en 2007 l’an­cien Camping Inter­na­tio­nal de Lyon construit dans les années 60 pour en faire un CityKamp: un camping urbain mais arboré, ouvert toute l’an­née et “exem­plaire en termes envi­ron­ne­men­tal”. Pour ce projet, dix millions d’eu­ros ont été inves­tis depuis 2007, dont une subven­tion de 30 000 euros de la Métro­pole qui loue sa valeur envi­ron­ne­men­tale et pour le tourisme de proxi­mité. Après des années de réha­bi­li­ta­tion et revé­gé­ta­li­sa­tion – notam­ment en désim­per­méa­bi­li­sant les sols, le CityKamp accueille cet été ses premiers campeurs.

Un camping nature mais tout confort

Piscine du Camping nature à Lyon -Huttopia-CityKamp_Lyon-© Manu Reyboz
La piscine chauf­fée du camping Hutto­pia à Lyon © Manu Reyboz

Le cadre est calme, on entend les oiseaux. Par endroit, on oublie que l’au­to­route du Soleil longe l’ex­tré­mité Est du site. C’est dans la partie la plus éloi­gnée de la route que sont essai­mées, sous les arbres, de vastes tentes. Les toiles, fabriquées à Dunkerque, sont en coton (pas biolo­gique, dommage pour l’exem­pla­rité) pour lais­ser passer l’air et parfois surmon­tées d’une ombrière pour proté­ger des chaleurs cani­cu­laires. Les vacan­ciers ont le choix parmi diffé­rents modèles comme la Cana­dienne, la Cali­for­nienne, la Cahute (une cabane sur pilo­tis surmon­tée d’une tente), la cabane de trap­peur… 

De mini­mum 20 mètres carrés, elles accueillent jusqu’à cinq personnes, voire six pour la tente Zénith. Comme les mobil-home, elles offrent salon, chambres sépa­rées et se fendent d’une large ouver­ture sur une grande terrasse bois pour un mode de vie “dedans-dehors”. Si « le camping est l’école de la sobriété voulue » comme l’en­seigne Philippe Bossan, celui-ci fait le pari d’al­lier nature et confort: piscine creu­sée chauf­fée, tentes toutes équi­pées avec pour certaines une véri­table salle de bain raccor­dée à l’eau et cuisine d’été avec frigo… Pour ceux qui préfèrent le camping de nos parents, 120 espaces nus permettent de plan­ter sa tente.

Panneaux solaires et bioclim 

Tout comme l’éclai­rage exté­rieur, certaines tentes sont équi­pées de panneaux solaires. Une bioclim est même expé­ri­men­tée sur l’une d’elles. Refroi­dis­sant l’abris par évapo­ra­tion de l’eau, elle consomme tout de même 5 litres d’eau à l’heure envi­ron et l’équi­valent de deux frigo du point de vue éner­gé­tique. Les cabanes, elles, sont en douglas issu de forêts françaises et non traité, en phase avec la démarche d’Hut­to­pia d’évi­ter au maxi­mum les pein­tures et vernis chimiques. Nul label ne permet toute­fois de s’as­su­rer qu’il ne s’agit pas de mono­cul­tures domma­geables pour la biodi­ver­sité.

La Rotonde, bâti­ment des années 60 où se situe l’ac­cueil, est en pleine réno­va­tion ther­mique et munie d’un système de clima­ti­sa­tion natu­relle. Les campeurs y trouvent un bar-restau­rant ainsi qu’une épice­rie alimen­tés pour 50 % de produits régio­naux, une terrasse et un espace de cowor­king. Mais aussi des barbe­cues et appa­reils à raclette à la loca­tion. Devant, les enfants s’amusent dans les jeux en plein air tandis que les parents prennent l’apéro lors d’une partie de pétanque. Une vraie ambiance de camping de bord de mer aux portes de Lyon, joignable faci­le­ment grâce à une ligne de bus à haut niveau de service. Adieu Natio­nale 7, bonjour Avenue Porte de Lyon !

Pour plus d’idées vacances, lire notre dossier: Des vacances en familles en Auvergne-Rhône-Alpes


Hutto­pia CityKamp de Lyon, Porte de Lyon, Dardilly. Tarifs. Empla­ce­ments nus pour plan­ter sa tente: 58, 40 € les deux nuits. Tentes-cabanes, sans sdb: de 156 € à 186 € les deux nuits. Tentes-cabanes, avec sdb: de 186 € à 248 € (pour la tente Zénith pour 6 personnes) les deux nuits. Chalets et mobil-homes: de 196 € à 290 € les deux nuits. camping-lyon.com – Tél: 04 78 35 64 55

Camping nature à Lyon -Huttopia-CityKamp_Lyon-© Manu Reyboz
Huttopia CityKamp de Lyon © Manu Reyboz

Vite ! Une idée de sortie en famille

Poterie, Judo, Arts du Cirque...

Continuer votre lecture
grenouille immergée dans une mare, Des espèces parmi Lyon

Une balade pour décou­vrir comment les animaux vivent en hiver

Les acti­vi­tés neige de la station fami­liale du Mont Dore

Activités neige station familiale Mont Dore
A découvrir également
La Rayonne - vue de la nouvelle salle de spectacle
Bonnes adresses

La Rayonne, nouveau souffle cultu­rel à l’Est lyon­nais

La Maison Cobalte
Bonnes adresses

La Maison Cobalte, le nouveau spot arty et gour­mand de Lyon

Oeufs à la coque et mouillettes chez Josephine, place Sathonay
Bonnes adresses

Le déli­cieux petit déjeu­ner de José­phine

Consent choices