Dans L’Art et la révolte, son dernier spec­tacle, le rappeur stras­bour­geois confronte son écri­ture à celle d’Al­bert Camus. Inspiré par les nouvelles de l’écri­vain, il évoque sa propre trajec­toire, l’in­fluence déci­sive de la culture et rend hommage à l’au­teur. Des lectures de textes entre­coupent une soirée musi­cale qui fait la part belle au hip-hop, à la soul et au funk.    

Blan­dine Dauvi­laire