Hilary Dymond promène sa palette au plus près de la nature, en capte les vibra­tions et charge ses toiles d’une force incom­pa­rable. Cette fois, elle parcourt les sentiers ennei­gés que l’hi­ver trans­fi­gure au cœur des forêts et nous invite à chemi­ner dans le silence à ses côtés. Superbe.

Blan­dine Dauvi­laire