Rares sont les photo­graphes qui poussent autant l’in­ves­ti­ga­tion et prennent le temps de tisser des liens de proxi­mité avec leur sujet. Durant deux ans, Bernard Lesaing a arpenté les monts et coteaux du Lyon­nais pour capter la singu­la­rité des paysages et être au plus près de l’ac­ti­vité quoti­dienne des agri­cul­teurs : maraî­cher, éleveurs, viti­cul­teurs… De ce travail en immer­sion sont nés l’ou­vrage Terres et paysages et une très belle expo­si­tion présen­tée au CAUE (Conseil d’ar­chi­tec­ture, d’ur­ba­nisme et de l’en­vi­ron­ne­ment du Rhône). À travers ces photos argen­tiques en noir et blanc, Bernard Lesaing met en lumière, avec infi­ni­ment de sensi­bi­lité, le vécu, capté au fil des saisons, de ces hommes et femmes de la terre. Ce faisant, il inter­roge aussi leur place dans nos socié­tés urbaines. À la fois docu­men­taire et poétique, ce travail photo­gra­phique ne manque pas d’in­té­rêt pour les enfants. Car si la photo leur est un médium fami­lier, cette expo­si­tion est un formi­dable passeur pour éveiller leur regard artis­tique et ouvrir leur percep­tion et leur compré­hen­sion du monde qui les entoure.

Aude Spil­mont