Inspiré par le photo­graphe Janol Apin, qui dans les années 90 a mis en scène avec humour 120 stations du métro pari­sien, François Sola propose une visite déca­lée de l’uni­vers souter­rain lyon­nais.