Onze danseurs livrent une choré­gra­phie à mi-chemin entre danse et combat, portée par une musique envou­tante.