Créa­tion. Sept cira­cas­siens inves­tissent un espace intem­po­rel, où la légerté du vol d’un cerf-volant peut-être inter­r­rom­pue par le combat de trois titans ou l’ap­pa­ri­tion d’un homme animal. Un univers inspiré de Lewis Caroll, qui propose aux spec­ta­teurs de passer de l’autre côté, d’ou­vrir un espace poétique pour donner à voir un réel distordu et fragile.