Jean-François Zygel à l’orgue et au piano, accom­pa­gné de 16 chan­teurs, brisent les codes du requiem conven­tion­nel et invente un nouveau rituel musi­cal.