On avait adoré plon­ger avec les enfants dans leur adap­ta­tion de Vingt Mille Lieues sous les mers. On avait ri et fris­sonné, entre grands cette fois, devant celle de La Mouche. Excel­lente nouvelle : les comé­diens et metteurs en scène Valé­rie Lesort et Chris­tian Hecq reviennent aux Céles­tins, en s’at­taquant cette fois-ci aux Voyages de Gulli­ver. Soit la fantas­tique histoire du capi­taine anglais Gulli­ver qui, faisant naufrage sur une île loin­taine, découvre ses habi­tants : les Lilli­pu­tiens, hauts de 15 pouces, et en guerre contre leurs voisins, car ils n’ont pas la même façon d’ou­vrir un œuf à la coque! Une telle aven­ture ne pouvait que titiller l’ima­gi­na­tion de Valé­rie Lesort, égale­ment plas­ti­cienne, qui pour donner vie aux Lilli­pu­tiens, invente des person­nages mi-hommes mi-marion­nettes, courts sur pattes et affu­blés de grosses têtes. Un spec­tacle visuel somp­tueux, susci­tant l’émer­veille­ment et le rire, et qui mine de rien, prône le respect de la diffé­rence.

Le Voyage de Gulli­ver, du mardi 1er au vendredi 11 février à 20h,
sauf le dimanche 6 à 16h (relâche le lundi 7).
Théâtre des Céles­tins, 4 rue Charles-Dullin, Lyon 2e. Tél. 04 72 77 40 00. thea­tre­des­ce­les­tins.com
Durée : 1h30. Tarifs : de 7 à 40€.