Les longues soirées d’hi­ver et l’at­tente de Noël sont propices à la cuisine en famille. Le pâtis­sier Patrice Cayuela, installé à La Commune (Lyon 7e), nous partage sa recette de sablés, que les enfants peuvent réali­ser tout seuls ou accom­pa­gnés d’un parent pour les plus petits. Un joyeux moment à parta­ger, où toute la famille peut expri­mer sa créa­ti­vi­té… avant de tout dévo­rer.

Le pâtissier lyonnais Patrice Cayuela © DR
Patrice Cayuela

Prépa­ra­tion : 2 heures
Cuis­son : 12 minutes

Pour 8 personnes


Les ingré­dients

Pâte sablée :
• 250 g de farine
• 125 g de sucre
• 125 g de beurre
• 1 œuf
• 1 pincée de sel
Glaçage royal :
• 200 g de sucre glace
• 1 blanc d’œuf
• Quelques gouttes de jus de citron

La recette facile des sablés de Noël

Pâte sablée. Mélan­gez l’œuf, le sucre et le sel. Ajou­tez ensuite toute la farine d’un coup, puis lais­sez vos enfants malaxer la pâte à la main. Ajou­tez le beurre par petits morceaux et conti­nuez à faire pétrir la pâte par vos enfants. Placez la pâte au frais, embal­lée dans un film alimen­taire, pendant au moins une heure. Au bout d’une heure, sortez la pâte du réfri­gé­ra­teur et étalez-la à l’aide d’un rouleau à pâtis­se­rie et d’un peu de farine pour qu’elle ne colle pas. Donnez à vos enfants des emporte-pièce pour leur faire réali­ser la découpe ou faites comme moi et dessi­nez un patron sur du carton pour créer des formes atypiques. Enfour­nez pendant 12 min envi­ron à 180 °C. Sortez les sablés et placez-les aussi­tôt sur une grille froide.

Glaçage royal. Mélan­gez le sucre glace avec le blanc d’œuf puis ajou­tez quelques gouttes de jus de citron. Atten­tion, il ne faut pas que le mélange soit trop liquide ! Ensuite, lais­sez place à la créa­ti­vité de vos petits! Placez le glaçage royal dans une poche à douille et réali­sez les motifs de votre choix : des points pour commen­cer plus faci­le­ment, puis des lignes, etc. Pour les sablés présen­tés ci-contre, j’ai assem­blé plusieurs rectangles et triangles afin de former des petites maisons, mais rien ne vous empêche de créer d’autres motifs pour Noël (cadeaux, feuille de houx, étoi­les…) Vous pouvez aussi utili­ser des petits vermi­celles ou des billes de choco­lat pour déco­rer.

Plus de recettes de Noël ici !

Le coup de cœur de Patrice Cauyela

Kamon fait réfé­rence aux blasons fami­liaux qui, au Japon, figurent sur les temples, les châteaux, les restau­rants ou encore les kimo­nos. Shoten signi­fie librai­rie en japo­nais. Monté par trois amis passion­nés par le pays du Soleil levant, Kamon Shoten est un café-librai­rie japo­nais qui ouvrira ses portes le 12 décembre, à deux pas de la place Carnot. Vous y trou­ve­rez des mangas, des livres sur le Japon et sa culture, tout en dégus­tant un café, un plat ou une pâtis­se­rie. Le midi, une offre salée sera propo­sée avec entre autres des currys tradi­tion­nels japo­nais. Le reste du temps, il sera possible de boire un café ou un thé, accom­pa­gné de pâtis­se­ries maison que j’au­rai la chance de réali­ser : des mochis, des doraya­kis et autres gour­man­dises d’ins­pi­ra­tion nipponne. Un nouveau repaire pour les amou­reux du Japon, de tous âges.


Kamon Shoten, 16 rue du Géné­ral Ples­sier, Lyon 2e. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. Insta­gram @kamon­sho­ten

Par Patrice Cayuela. Photo d’ou­ver­ture © DR