Durant cette jour­née festive, l’Au­di­to­rium spécia­le­ment décoré se met à l’heure slave en propo­sant diverses anima­tions. Temps fort à ne pas manquer : le concert parti­ci­pa­tif où l’on peut venir avec son instru­ment (en simple spec­ta­teur c’est égale­ment possible tout simple­ment pour écou­ter), après s’être entraîné à la maison en télé­char­geant la parti­tion.

Blan­dine Dauvi­laire