Alors que des milliers de jeunes s’en­gagent pour préser­ver le climat et la biodi­ver­sité, Imagi­néo, une asso­cia­tion lyon­naise, agit au côté d’en­fants et de collé­giens pour les aider à imagi­ner, penser et construire des initia­tives pour rendre meilleure notre société. Rencontre avec Véro­nique, sa fonda­trice.

Nous sommes en plein été 2015 à Berlin. Véro­nique Rizzi, alors psycho­logue experte en mobi­lité, décide de vivre une aven­ture origi­nale : animer un grand événe­ment où des ados imagi­ne­raient et construi­raient des actions en faveur des droits humains fonda­men­taux. Une expé­rience qui va chan­ger sa vie. De retour à Lyon où elle travaille depuis quelque temps, elle se lance dans une nouveau projet “pour que les jeunes ne perdent pas la capa­cité d’ima­gi­ner et de créer ensemble, et même au contraire, qu’ils la cultivent”, se souvient-elle. Imagi­néo est née.

Un labo­ra­toire d’in­no­va­tions péda­go­giques

Depuis, cette belle asso­cia­tion ne cesse de gran­dir. Des tout premiers ateliers créa­tifs au Tuba en 2016, à une expé­rience unique d’ac­com­pa­gne­ment d’une classe au collège Marcel Dargent à Monplai­sir cette année, la petite équipe affine sa philo­so­phie et ses programmes d’ac­tions. Avec toujours une idée-force : ne jamais “faire à la place” des jeunes, mais leur permettre de fabriquer leurs initia­tives à partir de leur imagi­naire et de leurs compé­tences. Et toujours au service d’une société meilleure, car “même quand on ne le leur demande pas, c’est toujours le désir d’ai­der qu’ex­priment les enfants dans nos ateliers”, s’en­thou­siasme Véro­nique. Parmi les belles idées nées de ces ateliers, une kermesse soli­daire et convi­viale, un repas partagé avec les sans-abris du quar­tier ou encore un court-métrage contre la pollu­tion…

Une philo­so­phie et des méthodes qu’I­ma­gi­néo souhaite parta­ger avec les ensei­gnants et les docu­men­ta­listes des écoles et des collèges qui les accueillent “pour leur permettre de s’en saisir et d’être auto­nome dans les prochaines années, précise-t-elle. Nous sommes deve­nus un labo­ra­toire d’in­no­va­tions péda­go­giques en faveur de la créa­ti­vité et du pouvoir d’agir des enfants et des adoles­cents.”

Pour la rentrée qui s’an­nonce, Véro­nique rêve de créer une pépi­nière d’ini­tia­tives portées par des jeunes pour “pouvoir conti­nuer à accom­pa­gner tous ceux qu’on touche dans nos ateliers et qui ont envie d’al­ler plus loin.” Affaire à suivre.

* Edité par l’as­so­cia­tion Anciela, le maga­zine Agir à Lyon & ses alen­tours propose chaque mois un regard opti­miste sur les actua­li­tés, les grands défis d’éco­lo­gie et de soli­da­rité et les nombreuses initia­tives citoyennes, asso­cia­tives, publiques et entre­pre­neu­riales de la région lyon­naise.

Par la rédac­tion du maga­zine Agir à Lyon & ses alen­tours*