Le Guide
des sorties et loisirs des familles
dans la métropole de Lyon
Spectacle Nietes
Accueil Dossiers Rentrée cultu­­relle : les expos, festi­­vals et spec­­tacles à voir avec les enfants
Share

Rentrée culturelle : les expos, festivals et spectacles à voir avec les enfants

Mis à jour le 26/10/2023

Entre la Biennale de la danse qui revient ce mois-ci en grande pompe, une galerie de nouvelles expos et des spectacles d’une grande diversité, la création artistique pour jeune public ne se tarit pas. À l’occasion de la rentrée culturelle, Grains de Sel partage sa sélection de rendez-vous à ne pas manquer avec les enfants, de septembre à fin décembre 2023.

En septembre, l’expo d’Aya Takano au Mac de Lyon

Le Mac accueille au deuxième étage la première expo monographique en France d’Aya Takano, peintre et dessinatrice de mangas japonaise. Passionnée de science-fiction qui lui a permis, plus jeune, de se réfugier et rêver dans des mondes parallèles, l’artiste cultive un univers délicat et fantaisiste inspiré de la culture populaire de son pays et de l’esprit animiste. Kawai et naïfs au premier regard, ses dessins et peintures recèlent en réalité une grande complexité, que ce soit dans leurs nombreux détails ou l’omniprésence des personnages féminins, dont les corps longilignes partiellement dénudés et les yeux grand ouverts traduisent l’émancipation.

Débutant par une présentation immersive de ses œuvres de jeunesse, ludiques et très fortement marquées par le thème de l’enfance, l’expo se poursuit avec des créations plus récentes d’Aya Takano, empreintes de ses convictions écologistes et de son optimisme à ce que les humains parviennent à communier avec la nature.

Oeuvre Calendar of Love Vol. 30, 2006 de AYA TAKANO
AYA TAKANO, Calendar of Love Vol. 30, 2006

En octobre, des Legos à Lugdunum et Eliott Erwitt à la Sucrière

IF, premier festival d’illustration de Kiblind – Dès 5 ans

Pour fêter ses 20 ans, le magazine lyonnais Kiblind présente la première édition d’IF : l’acronyme d’Illustrations Festival. Le temps d’un week-end, les Subs accueilleront près de 80 illustrateur·ice·s qui dévoileront toutes les facettes de leur art : illustrations grands formats et sur objets, courts métrages, tatouages… Particularité originale : l’exposition se crée petit à petit, en live, pour que le public puisse découvrir le procédé d’imagination et de création des artistes. Sur tout le site, des événements animeront la journée et la soirée : pour les adultes, tables rondes et battle dessinée; pour les enfants, concert illustré, ateliers de création artistique, courts métrages et aire de jeux avec baby-foot, terrain de basket, Puissance 4 et pêche aux canards illustrés.

Festival Lumière – Dès 5 ans

Même si Wim Wenders, le réalisateur allemand qui se verra remettre le Prix Lumière cette année, ne propose pas un cinéma accessible aux enfants, quelques rendez-vous sont tout de même à cocher dans l’agenda pour les plus jeunes cinéphiles. À commencer par la séance qui leur est spécialement dédiée à la Tony-Garnier, le dimanche 15 octobre, avec la projection de l’un des meilleurs Disney qui soient : Le Livre de la jungle. Mais aussi, certains films poétiques et ludiques de Wes Anderson, qui viendra en personne les présenter : The Moonrise Kingdom, Fantastic Mister Fox… ainsi que la projection en avant-première du dernier Miyazaki, Le Garçon et le héron.

Les aventures de Brickius Maximus – L’expo en briques Lego – Dès 5 ans

Apprendre l’histoire antique grâce aux Lego, voilà la meilleure idée de la rentrée ! C’est celle de Lugdunum qui, pour sa nouvelle expo dédiée aux enfants, propose de suivre les aventures de Brickius Maximus, un légionnaire agent secret romain détaché à Londres à la fin du IIe siècle après J.-C. La scénographie fera dialoguer des reconstitutions en briques Lego de lieux emblématiques de l’époque romaine – la villa, le temple, la légion… – avec des œuvres archéologiques du musée et d’autres institutions. Invités à mener l’enquête dans le sillage de l’espion Brickius, les visiteurs disposeront de plusieurs outils pour les aider : des capsules audio et vidéo, des tablettes d’écriture en argile, un jeu de cherche-et-trouve au sein même des maquettes…

À ne pas manquer, le tout premier week-end de l’expo : la 3e édition du Festival Romain, une reconstitution historique grandeur nature et gratuite de la vie romaine sur le site des théâtres antiques, avec l’empereur et son armée, la caserne de gladiateurs, un village d’artisans… Spectaculaire !

À nos amours, au musée des Confluences – Dès 6 ans

Ah l’amour…! Vaste sujet qui nous concerne tou·te·s et ce, dès le plus jeune âge. Le musée des Confluences s’en empare pour l’explorer dans toutes ses dimensions, au regard des évolutions sociétales et technologiques. Promettant une expérience sensorielle et émotionnelle, l’exposition À nos amours parcourt les attachements amoureux, familiaux et amicaux, en multipliant les points de vue scientifique, sociologique et artistique. Comme à son habitude, le musée nous fait voyager à la rencontre des cultures du monde entier, mais aussi des autres espèces vivantes, car si l’amour est intime, il est aussi universel.

La rétrospective Elliott Erwitt à la Sucrière – Dès 5 ans

Bonne nouvelle: la Sucrière revient à la photo. Et pas des moindres : celle de l’Américain Elliott Erwitt, 94 ans au compteur, dont 80 passés derrière l’objectif! La rétrospective qui lui était consacrée au musée Maillol à Paris débarque à Lyon. Photoreporter pour la mythique agence Magnum notamment, publicitaire, réalisateur de documentaires et cinéaste, Erwitt a baroudé aux États-Unis et en Europe pour rendre compte de «la condition humaine», avec un sens du cadrage hors pair dicté par une tendre ironie. On découvrira ses clichés en noir et blanc, répartis selon ses thèmes de prédilection (le couple amoureux, les enfants, les plages, les chiens…) et ceux en couleur qui sont le fruit de commandes. Le regard malicieux que porte Erwitt sur la vie devrait faire mouche auprès des plus jeunes.

Birmingham, England, 1991 © Elliott Erwitt

Aux étoiles, spectacle de cirque au théâtre Théo-Argence – Dès 5 ans

Attachez bien vos ceintures! Décollage immédiat pour un voyage intersidéral dans l’espace… de l’enfance. Car oui, c’est bien l’univers de l’enfance, son imaginaire sans limite, sa capacité d’émerveillement, d’emballement mais aussi de contemplation, que le Cirque Hirsute nous invite à explorer. Dans une
scénographie féerique qui, autour d’une incroyable machine centrale tournoyante, évoque autant le planétarium que la piste de cirque ou encore le circuit d’auto-tamponneuses d’une fête foraine, les deux clowns acrobates rivalisent d’agilité, de créativité et d’humour. A voir au théâtre Théo-Argence qui rouvre ses portes cet automne après deux ans de travaux.

Möbius, spectacle de cirque et de danse à la Maison de la danse – Dès 8 ans

« Si seulement nous avions le courage des oiseaux… » chantait Dominique A il y a bien longtemps. Les 18 interprètes de la compagnie de cirque XY semblent bien l’avoir ce courage, dans leur nouveau spectacle Möbius qui traite justement des «murmurations», ces nuées d’étourneaux qui traversent le ciel à la manière d’un impressionnant ballet aérien. Avec la complicité chorégraphique de Rachid Ouramdane, les circassiens déboulent sur scène dans une course insensée puis se tirent vers le haut, élaborant d’audacieux portés et autres pyramides. Questionnant l’envol et la chute, ils ne les conçoivent qu’avec l’appui des autres, pour aider à s’élever ou amortir la descente et repartir vers d’autres sommets. Les artistes font corps dans une spectaculaire fluidité de mouvement et une immense poésie : effet waouh garanti !

On vous raconte des histoires, spectacle de théâtre au Théâtre de Vienne – Dès 8 ans

Attention mesdames et messieurs, Madame Train, spécialiste des contes de fées va vous livrer une conférence d’une exceptionnelle qualité sur trois contes célèbres, aidée de sa fidèle assistante Madame Carton qui vous en présentera les images. Mais, vous ne tarderez pas à le remarquer : la première est très sérieuse, voire un brin rigide et dénuée d’imagination ; la seconde, naïve et maladroite, apparaît comme le souffre-douleur de sa supérieure. On dirait bien que la situation va déraper… La compagnie du Détour s’attaque aux contes de fées, en les reprenant au pied de la lettre pour en offrir une nouvelle grille de lecture aux enfants. Mais loin de les effrayer, elle transforme l’aspect tragique et monstrueux de certains contes par l’humour burlesque et la magie. Une pièce très drôle qui fait comprendre aux enfants la nécessité de s’émanciper et de ne jamais s’en laisser conter.

scène du spectacle On vous raconte des histoires par la Cie du Détour
On vous raconte des histoires © Laure VILLAIN

Pour la mare, spectacle de théâtre musical au théâtre de la Renaissance – Dès 7 ans

Pierre connaît par cœur la campagne : il y est né et il l’adore, tout autant que les insectes. L’univers de Nina, c’est la ville, ses trottinettes électriques, son métro et son aéroport. D’ailleurs, elle a déjà voyagé plusieurs fois dans le monde, quand Pierre lui, n’a jamais bougé de sa prairie chérie. C’est justement là qu’ils vont se rencontrer et se lier d’amitié pour sauver une mare menacée par la construction d’un complexe immobilier. D’autant que cette mare est particulière : c’est une mare à sorcières

Derrière cette fable écologique se cache une autre histoire, celle d’un texte écrit par Simon Grangeat lors d’une résidence menée auprès de classes de CE2 à Oullins. Habile à traiter de sujets politiques à hauteur d’enfants en requérant leur implication, l’auteur leur parle ici de biodiversité à préserver et de
transmission, avec la complicité de la metteuse en scène Elodie Grumelard. Poétique mais jamais naïf, ce spectacle où le théâtre se mélange au chant et à la vidéo est aussi participatif et immersif.

1air2violons s’invite au théâtre, un concert comique à la Comédie Odéon – Dès 5 ans

Vos enfants pensent la musique classique assommante ? Emmenez-les donc à la Comédie Odéon écouter le duo lyonnais 1air2violons.Tous deux issus d’une formation classique, les violonistes Caroline Cuzin-Rambaud (qui a notamment collaboré avec M et Laurent Garnier) et Jason Henoc se sont rencontrés à l’orchestre, avant de faire valser les étiquettes et de monter leur association aussi virtuose que comique. En tenues de concertistes, ils interprètent avec brio des airs du répertoire classique (Beethoven, Vivaldi…), des standards du jazz mais aussi des morceaux de musique irlandaise, tzigane ou encore de films. Sauf que si lui, plutôt réservé, fait preuve d’un sérieux à toute épreuve, elle n’a de cesse de le provoquer. Vous étiez venus voir un concert de violon, vous voilà devant un duo clownesque !

En novembre, des spectacles interdisciplinaires pour plaire à tous les enfants

Nietes, spectacle de théâtre et arts plastiques au théâtre Le Ciel – Dès 4 ans

Nietes signifie « pas question ! » en néerlandais. Et c’est exactement ce que clament les deux personnages de ce spectacle génialement loufoque devant tout ce qui se présente à eux : la lumière, le public, des applaudissements… Mais voilà que dans la drôle de boîte où ils semblent être enfermés (réfugiés?), fait irruption une flopée d’objets du quotidien comme des éponges, des gants en latex et d’autres articles ménagers qui s’animent et se transforment en de curieuses créatures. Bousculés puis carrément malmenés, nos deux héros ont de plus en plus de mal à les repousser et à leur dire « Nietes« ! Voilà une manière originale, tant sur le plan de la dramaturgie que de la scénographie hyper visuelle, de parler aux enfants du besoin de contrôle et de l’incapacité d’accepter le changement. Car s’il y en a qui savent dire non, ce sont bien eux.

Orgue en fête, des contes musicaux à l’Auditorium de Lyon – Dès 5 ans

Comme chaque saison, l’Auditorium met l’orgue à l’honneur, notamment pour les plus jeunes, le temps d’une journée. Pas nécessairement accessible aux enfants, cet instrument est doté de sonorités qui peuvent intensifier la part de mystère ou de poésie de bien des histoires. Ce sera le cas lors des deux spectacles proposés, où le comédien Michel Vuillermoz dans le rôle du récitant et l’organiste Karol Mossakowski se partageront la scène. Les plus petits (re)découvriront quelques contes de Perrault et Andersen ; les autres plongeront dans Étranges murmures à l’Hôtel Larigov, une histoire d’enquête mystérieuse dont la résolution ne pourra se faire qu’avec l’oreille musicale.

Chut! Une pomme, spectacle de théâtre d’objets et vidéo au théâtre de Vénissieux – Dès 5 ans

Dans un salon aux allures de cabinet de curiosité, bric-à-brac d’objets un peu surréalistes, un homme, mi-Chaplin mi-Keaton, vit seul en conversant avec son transistor. Il mène sa drôle de vie jusqu’à ce qu’une pomme débarque dans son intérieur et chamboule tout, y compris les lois de la gravité. On a hâte de découvrir la nouvelle création de la Cie La Clinquaille dont les scénographies léchées, qui mêlent théâtre d’objets et de marionnettes et la vidéo, ainsi que les récits mystérieux, captivent les enfants. Elle s’inspire ici du courant surréaliste et de ses peintres emblématiques Magritte, Miró ou Dali pour faire bouger les formes, les lignes et l’échelle d’un tableau mais cette fois au théâtre.

Chut! Une pomme, nouvelle création de la compagnie La Clinquaille
Chut ! Une pomme © Laurent Vella

L’homme qui plantait des arbres, spectacle de théâtre visuel et musical à L’Île Ô – Dès 8 ans

À l’intérieur d’une grande tente ouverte sur le public, un marcheur nous raconte sa rencontre avec Elzéard Bouffier, un homme solitaire qui passe ses journées à planter des centaines d’arbres, en Provence, au début du XXe siècle. Revenant au même endroit quelques années plus tard, il découvre une immense forêt qui, après la guerre, permet à toute la région de revivre. La Cie Les particules adapte le célèbre texte de Jean Giono dans un décor de bivouac nocturne qui nous plonge dans une bulle hors du temps. Pour autant, le récit fait évidemment écho à la situation climatique actuelle. La végétation est présente sur scène, à travers des éléments naturels que le comédien manipule pendant qu’il raconte son histoire, et des images vidéo projetées sur la toile de tente.

La Belle au bois dormant, spectacle de danse à l’Opéra de Lyon – Dès 12 ans

Que peut-on faire dire aujourd’hui à un conte aussi daté que La Belle au bois dormant ? Et quelle serait la réaction de celle ou celui qui se réveillerait maintenant après avoir dormi cent ans ? Quel regard porterait cette personne sur la société actuelle ? Pour tenter d’y répondre, le chorégraphe espagnol Marcos Morau jette un sort au conte initial qu’il transforme en un cauchemar étourdissant de beauté. Prince et princesse se dédoublent et se mélangent comme à l’infini, dans un espace temps qui lui-même se dilate en référence au long sommeil de la Belle. Un vertige visuel et sonore, qui bouscule mais subjugue.

La plus belle fille du monde, spectacle de théâtre musical au théâtre de Villefranche – Dès 10 ans

Sandra et ses copains, 14 ans, traînent tranquillement leur adolescence jusqu’à ce que l’arrivée de Liouba dans leur classe bouleverse leur quotidien. Pourquoi ? Parce qu’en plus d’être la « plus belle fille du monde », elle est aussi drôlement futée et marrante. À partir de là, Sandra se pose des tas de questions sur le passage à l’âge adulte et les adultes en eux-mêmes, sur la beauté, sur l’orientation scolaire… Jusqu’à réaliser que cette incroyable fille pourrait bien devenir son amie. Adapté du roman éponyme d’Agnès Desarthe par la comédienne, chanteuse et metteuse en scène Marie Desgranges, ce spectacle colle aux basques de ce groupe d’ados en pleine réflexion, avec humour, finesse et une bande originale qui mélange rap, rock et chanson.

Les comédiennes et comédien du spectacle La plus belle fille du monde de Marie Desgranges
La plus belle fille du monde @ Garcia Stude

Make up, spectacle de théâtre au Radiant – Dès 10 ans

Voilà ce que les spectateurs d’un film ne devraient jamais voir. Dans une caravane-loge ouverte sur le public, une équipe de cinéma se prépare à tourner une scène. Il y a les comédien·ne·s, mais aussi les techniciens, la maquilleuse… Ce petit monde est en surchauffe : tensions et rivalités, trac et fatigue, Mathilda May met en scène cette micro-société en proie aux plus grandes émotions, sans aucun dialogue sinon des borborygmes, en insistant plutôt sur l’expressivité des corps ici obligés de cohabiter. Loin du glamour du cinéma, l’ancienne comédienne s’amuse à en montrer l’envers du décor, cruellement et drôlement humain.

Neige, spectacle de théâtre visuel au théâtre de la Croix-Rousse – Dès 10 ans

Après Dormir cent ans, passé aussi au théâtre de la Croix-Rousse la saison dernière, Pauline Bureau revient avec un nouveau conte, là encore construit autour de l’adolescence et ses bouleversements intérieurs et physiques. On découvrira une jeune fille de 15 ans, Blanche, qui fuit une mère étouffante elle-même en proie au changement que le vieillissement produit chez elle. Pour servir la dimension onirique de cette nouvelle pièce, la scénographie promet de nous plonger dans des décors grandioses de forêt enneigée, empruntant à l’univers cinématographique cher à cette autrice et metteuse en scène décidément à suivre.

Neige, nouvelle création de Pauline Bureau
Neige, nouvelle création de Pauline Bureau © DR

À poils, concert théâtral aux Subsistances – Dès 3 ans

Encore fermé pour travaux cette saison, le TNG déploie sa programmation dans d’autres salles de la métropole, dont les Subsistances avec ce spectacle qui s’adresse aux tout-petits. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils vont être déroutés! Dans une salle sans gradin ni scène, ils vont tomber nez à nez avec trois drôles de types, de vagues rockers à la mine patibulaire et barbue, façon ZZ Top! En cuir et T-shirts de hard-rock, ils trimballent des caisses à roulettes noires, peut-être pour préparer un concert? Soudain, l’ampli lâche un son, les caisses tournicotent et s’ouvrent dans une drôle de chorégraphie. Quant aux rockers, leurs poils et leurs cheveux poussent de plus en plus, comme enhardis par la musique. Presque devenus des animaux, ils invitent les enfants à participer à leur concert de folie !

En décembre, des spectacles pour faire rire et rêver les enfants

La mort grandiose des marionnettes, spectacle de théâtre de marionnettes au Polaris – Dès 10 ans

Âmes sensibles et dénuées d’humour s’abstenir. Dans un castelet, défile une farandole de marionnettes d’allures et de trognes différentes mais toutes promises à un funeste destin. Car au fil de saynètes bien ficelées, ces pauvres petits personnages vont inexorablement se faire zigouiller, ratatiner, charcuter, avec une folle inventivité en termes de mode opératoire ! Un véritable jeu de massacre que cette comédie macabre et farfelue venue du Canada (The Old Trout Puppet Workshop) ! De quoi nous faire tous et toutes mourir… de rire.

Tout est chamboulé, spectacle de théâtre d’objets au théâtre de La Renaissance – Dès 18 mois

Dans un décor en noir et blanc, dépouillé mais ultra-graphique, une fille et un garçon manipulent 26 cubes géants derrière lesquels ils s’amusent à se cacher ou se frayer un chemin. Surtout, en les empilant, ils font apparaître des formes et des personnages… avant de tout casser et de recommencer! Construire
et déconstruire, dans une inlassable répétition, voilà le jeu quotidien des tout-petits auxquels s’adresse ce spectacle de la Cie En attendant, pensé avec l’illustrateur Vincent Mathy : un jeu de construction géant qui, après la représentation, se poursuit avec une exposition en forme d’aire de jeux à l’intérieur de
laquelle les enfants peuvent entrer. Et jouer à leur tour !

spectacle Tout est chamboulé par la compagnie En attendant et l'illustrateur Vincent Mathy
Tout est chamboulé © Vincent Arbelet

(La bande à) LAURA, spectacle de danse à la Maison de la danse – Dès 10 ans

Depuis quelques années déjà, la chorégraphe Gaëlle Bourges exhume des femmes, artistes ou modèles, de l’histoire de l’art pour leur redonner toute leur place et leur identité. Dans (La bande à) LAURA, elle s’attelle cette fois à rendre hommage à Victorine Laurent et Laure, qui posèrent sur Olympia, célébrissime tableau de Manet, et dont les noms ont trop longtemps été oubliés. Mettant littéralement le tableau en mouvement, dans une mise en scène élégamment stylisée, elle donne corps à ses modèles et s’amuse à leur faire jouer, avec deux autres danseuses, plusieurs combinaisons d’autres œuvres mythiques. Une façon, poétique, esthétique et malicieuse, d’aider les enfants à regarder autrement les tableaux les plus connus de l’histoire de l’art.

Lux ou la petite fille qui avait peur du blanc, spectacle de danse et d’arts visuels à La Mouche – Dès 5 ans

Si beaucoup d’enfants ont peur du noir, ce n’est pas le cas de Lux qui, elle, craint la lumière. Préférant se réfugier dans l’obscurité et jouer avec les ombres autour d’elle, la petite fille devra pourtant sortir de sa zone de confort et surmonter son appréhension pour apprendre à vivre au grand jour. Dans un décor époustouflant qui confronte le noir et le blanc dans toutes leurs tonalités, évoquant aussi bien la nuit, l’univers de la galaxie ou les mondes polaires, les deux danseuses de la Cie La Vouivre traduisent le
cheminement de cette enfant différente vers la lumière.

scène du spectacle Lux par la Compagnie La Vouivre
Lux © Ilaria Triolo

Les Gros patinent bien, spectacle de théâtre au théâtre des Célestins – Dès 10 ans

Un grand acteur shakespearien, étriqué dans son costume trois-pièces, narre avec emphase et dans un anglais plus qu’approximatif, la folle épopée d’un aventurier. Pour illustrer son propos en temps réel, point de projection vidéo, mais un second couteau, homme à tout faire et souffre-douleur du premier, qui s’agite partout sur la scène, interprétant tour à tour des personnages, des animaux, des actions ou encore des mots avec de simples accessoires en carton. Programmé à bon escient lors des fêtes de fin d’année aux Célestins, ce spectacle d’Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois, auréolé du Molière du théâtre public en 2022, est à voir en famille pour rire à n’en plus finir devant cet improbable duo et son show loufoque mené tambour battant.

spectacle Les gros patinent bien
Les gros patinent bien © Fabienne Rappenneau

Runners, spectacle de cirque musical au théâtre Le Ciel – Dès 6 ans

Sont-ils des jongleurs en train de courir ou des coureurs en train de jongler ? Quoi qu’il en soit, à fond de train sur un tapis de course, les deux hommes doivent maintenir la cadence apparemment réglée par un troisième larron, musicien facétieux. Aux sons mêlés du jazz et de l’électro, ce spectacle de cirque international (Espagne, Irlande, Allemagne) pointe cette course à l’échalote que nous menons tous et toutes, de plus en plus vite mais sans forcément aller plus loin.

Voyage au bout de l’ennui, spectacle de danse à la Maison de la danse – Dès 6 ans

Ancien danseur d’Angelin Preljocaj, Sylvère Lamotte a plongé dans ses souvenirs d’enfance et ses longs dimanches passés à s’ennuyer pour chorégraphier cette pièce collective et joyeuse. Lui-même et cinq autres interprètes composent une bande de gamin·e·s intrépides et espiègles qui jouent à s’inventer des histoires et font semblant de livrer quelque bataille imaginaire, en accumulant les portés et autres propositions de danse contact. Impossible de se laisser gagner par l’ennui devant cette cour de récréation, où la joie et le plaisir d’être et de créer ensemble compte plus que tout !

Les danseurs du spectacle Voyage au bout de l'ennui de Sylvère Lamotte
Voyage au bout de l’ennui © Christophe Raynaud de Lage

Pister les créatures fabuleuses, conférence théâtralisée aux Ateliers Presqu’île – Dès 7 ans

Philosophe du vivant, Baptiste Morizot enrichit sa pensée grâce à sa pratique amateur du « pistage« . En pleine nature, il suit les traces des animaux, sur les sentiers, dans la boue, la neige… afin de mieux comprendre comment ils vivent et ainsi apprendre à cohabiter avec eux, sans détruire leur environnement. L’une de ses conférences s’adresse spécifiquement aux enfants et elle est ici adaptée par Pauline Ringeade pour le théâtre. Seule devant une table sonore, une comédienne nous emmène sur la piste d’animaux, que l’on croyait cachés… Point de loup ni d’ours polaire sur scène, mais bien leurs empreintes et leurs sons commentés par cette pisteuse drôle et savante.

Vassilissa, sorcière de mère en fille, spectacle de théâtre d’ombres numérique et musical au théâtre des Clochards Célestes – Dès 9 ans

Empruntant autant à Cendrillon qu’au Petit Chaperon rouge, le conte russe Vassilissa suit le parcours d’une jeune fille maltraitée par sa belle-mère qui lui ordonne d’aller dans la forêt chercher le feu auprès de la terrible Baba Yaga. Ce feu, non seulement elle réussit à le rapporter, mais il lui sert à s’émanciper de sa marâtre et à entamer une nouvelle vie. Fleur Lemercier invente une suite à ce conte en mixant tout ce qu’elle sait faire : du théâtre d’ombres et d’objets, des arts numériques, des marionnettes et de la musique ! Pour mettre en lumière le destin d’une lignée de sorcières, elle livre une performance en forme de veillée où des objets du quotidien robotisés deviennent des personnages ou des arbres. Une étonnante et possiblement effrayante initiation à la sorcellerie numérique !

Photo d’ouverture: Nietes © Illias Teirlinck

Infos pratiques
Spectacle Nietes
Le spectacle NIETES est programmé au théâtre Le Ciel du 2 au 4 novembre 2023 © ILLIAS TEIRLINCK

Vite ! Une idée de sortie en famille

Poterie, Judo, Arts du Cirque...

A découvrir également
Plus de publications à afficher
Consent choices